UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un mauvais coup contre les travailleurs et contre l'économie française.....

          .....Mais quel jeu joue donc la CGT ? Manifestement, un jeu dangereux et pervers.

          En donnant la main à l'action des clandestins/hors la loi, elle ne peut que créer, ou renforcer, un état de fait qui, concrètement, aboutira au mieux à la stagnation, au pire à la baisse des salaires. En effet, la CGT fait le choix non seulement  de ne pas demander l'expulsion de  cette population prête à travailler pour un salaire plus bas que la moyenne, mais encore elle l'invite en quelque sorte à institutionnaliser, à pérenniser sa présence ici.

          On va donc forcément voir s'accentuer la "pression à la baisse" sur les rémunérations qu'exercera de plus en plus cette population d'immigrés pauvres. Ces immigrés acceptent déjà, et accepteront toujours demain, des salaires et des conditions d'emploi et de travail inférieures, ce qui ramènera fatalement en arrière l'économie française et les travailleurs.....

881713077.jpg

         La CGT, dont on croyait qu'elle était là pour défendre les travailleurs, laisse donc s'installer en France une sorte de concurrence déloyale contre ces mêmes travailleurs. Pire: elle parraine cette installation, elle y aide, elle y contribue !

         Étrange attitude, donc, que celle de ce syndicat CGT. A limage de l'écrevisse qui, lorsqu'elle sent un danger, se précipite à reculons, la CGT montre bien par là qu'elle ne lutte pas pour aller vers un progrès social, passant par l'amélioration des salaires et des conditions de travail. Elle lutte, de facto, pour la régression sociale, en prenant le parti surprenant d'installer ce qu'on aurait appelé jadis une "classe ouvrière bis". La vérité simple est que la CGT a toujours préféré des masses « prolétariennes » misérables, manoeuvrables à merci, au bien-être vrai des travailleurs. 

         Il faut dire la vérité aux gens. On ne peut pas vivre dans le mensonge permanent et l'illogisme perpétuel. On ne peut pas à la fois pousser les gens, par idéologie soi disant anti raciste (ou par générosité dévoyée...) à manifester pour la présence sur notre sol de travailleurs pauvres prêts à accepter un salaire qu'ici personne n'accepterait; et puis après se plaindre que la qualité de vie diminue, que les salaires n'augmentent pas, que les conditions de travail s'aggravent.... et donc pousser les mêmes gens à manifester, entre autres, pour la défense et l'augmentation du pouvoir d'achat !       

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL