UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Et ça donne des leçons, et ça reprend les autres !...

          Ségolène Royal a bien tapé sur Sarko, après l'affaire du Salon de l'Agriculture.

           Mais, pas gênée pour deux sous, elle a par la suite paradé aux côtés de Georges Frêche, et pas d'une façon fortuite mais bien dans le cadre d'une visite d'amitié et de soutien (élections obligent, municipales et cantonales...). Or on se souvient que Georges Frêche avait traité les harkis de "sous-hommes".

           Il en a rajouté, dans la provocation, en se vantant d'avoir contourné la loi: "...A Montpellier, j'ai fait la démonstration qu'on pouvait faire des mosquées en contournant facilement la loi. J'ai construit des bâtiments à usages divers et je les ai confiés à des associations qui les utilisent comme des mosquées...".

          Joli monde, belle mentalité: et bien sûr ça va dire aux autres, après, que ce qu'ils ont dit ou fait - eux, les autres... - c'est pas beau...

Commentaires

  • Quand la gueuse pourrit la pourriture cela devient plus qu'insupportable!!!

  • La gueuse a toujours été pourrie et ce s'amplifie,quant au Président du Conseil Régional ,c'est à la fois un super salaud et un superfiscaliste.Quelle tristesse.Je préfère SROYAL,même si elle me déçoit souvent.

Les commentaires sont fermés.