Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

deficits

  • Grèce, capitale Paris...

                A ceux qui se gaussent de la Grèce, la toisant de haut, et qui croient malin de se croire supérieur, Franz-Olivier Giesbert donne une leçon de réalisme en leur assénant la douche froide de son billet du Point (n° du 6 mai 2010) :

                "A qui le tour ?" y demande-t-il, rappelant aux imprudents (ou inconscients ?) que, "depuis trois décennies - les "Trente Piteuses", après les "Trente glorieuses"- nous dépensons systématiquement plus que nous produisons"...

    GIESBERT.jpg

    Lire la suite