UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Beaucoup de "Merci !" en ce jour anniversaire...

lfar flamme.jpgIl est d'usage de "remercier", lors d'un évènement important, la seule crainte étant d'oublier quelqu'un, tant il y a de personnes à citer!

Je vais donc m'atteler, aujourd'hui, à ce délicat travail, et adresser mes remerciements et ceux de toute la Rédaction... en commençant, justement par les membres de cette Rédaction, dont Bayard et Jean-Baptiste Colvert, qui nous ont permis de refonder, d'assainir et de sécuriser notre organisation interne. Ce qu'on a appelé ailleurs "choc de simplification" fut, pour nous et en interne, rondement mené, et réussi : dorénavant, à lfar, il n'y a plus qu'une seule entité, pour tout et partout : "lafautearousseau" : c'est l'Association lafautearousseau, déclarée en Préfecture et dont le nom est déposé à l'INPI, qui gère le compte bancaire "lafautearousseau", lequel pourvoit aux besoins du quotidien sur le Net "lafautearousseau" et de sa galaxie (trois Pages facebook - avec leurs 14.600 "Amis" - le compte tweeter et le compte Telegram). Au moins, c'est clair...

Je tiens à remercier ensuite nos généreux et réguliers donateurs, dont certains sont des récidivistes et même des multi-récidivistes : comme je l'ai écrit avant-hier à l'un d'entre eux (car j'envoie un mot de remerciement manuscrit pour chaque chèque reçu au siège de l'Association) cette catégorie de récidivistes-là nous change... de l'autre ! Les dons arrivent régulièrement, soit par Paypal, soit par chèque et cela nous est un précieux encouragement, non seulement pour poursuivre mais encore pour intensifier toujours plus nos efforts quotidiens en vue de la diffusion des idées de salut public...

Annie_Laurent.jpgJe remercie aussi nos collaborateurs/rédacteurs réguliers, qui nous gratifient de leurs articles, mais en les accompagnant à chaque fois de commentaires amicaux, et avec qui nous entretenons des rapports qui dépassent très largement la simple contribution/partage d'un article : Annie Laurent, à qui nous devons tant sur le sujet devenu central de l'Islam, et que je rencontre très régulièrement; Marc Rousset, qui me confiait, il n'y a pas si longtemps,marc rousset.jpg que pour l'une de ses chroniques qu'il m'envoyait il venait d'être félicité par Eric Zemmour; Antoine de Lacoste, dont nous publions chaque vendredi les très intéressants conseils de lecture, qui accompagnent les chroniques Moyen orientales et qui m'a répondu, alors que je lui envoyais notre antoine de lacoste.jpgÉphéméride sur la Vendée créole, livre écrit par Odile de Lacoste : "Odile est ma soeur"; je lui avais déjà demandé s'il avait un rapport avec Hugues de Lacoste, qui faisait partie du groupe d'une dizaine d'adolescents à qui Pierre Chauvet m'avait demandé de donner une formationguilhem de tarlé.jpg doctrinale (il y quelques temps déjà !...) : "c'est mon neveu...". Je n'oublierai pas, bien sûr, notre cher "Monsieur Cinéma" Guilhem de Tarlé, dont la liste a été élue dans sa commune du Berry, en s'opposant frontalement à un projet fou d'éoliennes, et dont la concision des critiques n'a d'égale que leur humour, ce qui les rend si GUY ADAIN.jpgagréables à savourer... Et je n'oublierai pas non plus notre cher Guy Adain, qui "parle avec son coeur", comme l'a joliment écrit un commentateur, ni tous ces représentants des diverses sensibilités royalistes, de Gérard Leclerc à Jean-Philippe Chauvin; ni, bien sûr, Gilles Lenormand et Thomas Planquert, qui nous font partager leur goût pour la Peinture et le Théâtre...

Il me faut enfin vous remercier vous-mêmes, lectrices et lecteurs, dans toute la France métropolitaine et dans nos Outre-mer : vous remercier de nous lire régulièrement et fidèlement et de vous faire très souvent, je le sais, les propagandistes de notre action et les échos de nos prises de position...

Voilà, je pense n'avoir rien oublié, ni personne : je nous souhaite longue vie et prospérité puisque, nous le savons bien, ce qui nous réunit et scelle notre amitié c'est de vouloir et refuser les mêmes choses : "eadem velle, eadem nolle, ea est vera amicitia". Le Bien commun, l'intérêt supérieur de notre nation, et, donc, la remise en cause du Système afin de réussir la remise en ordre du Pays, voilà pourquoi nous sommes et resterons ensemble : parce que nous voulons que vive la France, et, pour que vive la France, que vive le Roi ! 

 

François Davin, fondateur et Blogmestre de lafauteaousseau

LFAR FLEURS DE LYS.jpg

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel