UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sur TV Libertés, refuser les obsèques chrétiennes aux politiciens promoteurs de la culture de mort ?

L'émission religieuse "Terres de missions" approfondit avec l'abbé Michel Viot l'utilité de rappeler que les politiciens aggravant par leur vote la culture de mort sont excommuniés latae sententiae (d'office), ce qui implique en particulier qu'ils ne peuvent pas communier, ni être enterrés chrétiennement. A l'occasion du vote de l'amendement autorisant l'avortement jusqu'au 9e mois de grossesse en cas de "détresse psycho-sociale" (c'est-à-dire, en réalité, sans aucune limite juridique identifiable), le prêtre propose que l'Eglise utilise cette sanction pour rappeler son attachement à la vie et à la dignité de tout être humain de la conception à la mort naturelle. Puis Guillaume de Thieulloy donne trois conseils de lecture.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL