UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'aventure France en feuilleton : Aujourd'hui (136), 1811 : L'Empire napoléonien à son apogée...

3153786890.png

Carte sur laquelle on retrouve :

les territoires proprement dits de l'Empire français (en bleu foncé),
 et ses dépendances (en bleu clair).

Ou : Quand Rome et Aix-la-Chapelle, Hambourg et Barcelone, Bruxelles et la Haye étaient des préfectures françaises...

C'était l'époque où, juste après que les Lumières aient fait naufrage dans la Terreur, la Raison avait sombré dans la déraison, que les Grecs nommaient "Hubris", c'est-à- dire la démesure...

C'était alors - tout du moins en 1811 - l'époque de la France des ''130 départements''.

Cent-trente départements arrachés :
 en 1802, au Piémont (5), au Valais (1), à la République de Gênes (3);
 en 1808, au Duché de Parme (1), à la Toscane (3);
 en 1810, aux Etats de l'Eglise (2), au Royaume de Hollande (8), à la Westphalie (4);
 en 1811, au grand-Duché d'Oldenbourg (1).

Voici la date de leur création, leur nom, ainsi que celui de leurs préfectures :

 1793 :

- Vaucluse (Avignon),
- Mont-Blanc (Chambéry),
- Mont-Terrible (Porrentruy).

 1794 :

- Lys (Bruges),
- Escaut (Gand),
- Jemmapes (Mons),
- Deux-Nèthes (Anvers),
- Dyle (Bruxelles),
- Meuse-Inférieure (Maastricht),
- Ourthe (Liège),
- Sambre-et-Meuse (Namur),
- Forêts (Luxembourg).

 1798 :

- Sarre (Trèves),
- Rhin-et-Moselle (Coblence),
- Mont-Tonnerre (Mayence),
- Roër (Aix-la-Chapelle),
- Léman (Genève).

1802 :

- Doire (Ivrée),
- Sésia (Verceil),
- Pô (Turin),

- Stura (Coni),
- Marengo (Alexandrie).

 1805 :

- Montenotte (Savone),
- Gênes (Gênes),
- Appennins (Chiavari).

 1808 :

- Arno (Florence),
- Méditerranée (Livourne),
- Ombrone (Sienne),
- Taro (Parme).

 1810 :

- Simplon (Sion),
- Tibre (Rome),
- Trasimène (Spolète).

 1811 :

- Bouches-de-l’Escaut (Middelbourg),
- Bouches-du-Rhin (Bois-le-Duc),
- Bouches-de-la-Meuse (la Haye),
- Yssel-Supérieur (Arnhem),
- Zuiderzee (Amsterdam),
- Bouches-de-l’Yssel (Zwol),
- Frise (Leuwarden),
- Ems-Occidental ( Groningue),
- Lippe (Munster),
- Ems-Supérieur (Osnabrück),
- Ems-Oriental (Aurich),
- Bouches-du-Weser (Brême),
- Bouches-de-l’Elbe (Hambourg).

 1812 :

Départements de la Catalogne (avec statut particulier) :
- Bouches-de-L’Ebre (Lérida),
- Montserat (Barcelone),
- Sègre (Lacerda),
- Ter (Gérone).
Tous quatre par la suite fusionnés en deux unités, à partir du 7 mars 1813.

lafautearousseau

Commentaires

  • Il me semble qu'il y a une erreur : la préfecture du département du mont-Blanc était Chambéry et non Annecy. Annecy faisait partie du département du Léman, préfecture Genève, regroupant ce qui est actuellement la Haute-Savoie, le canton de Genève et la région de Gex (Ain).

  • Bonjour Xiep. Vous avez entièrement raison, et je viens de corriger l'erreur à l'instant : c'était bien Chambéry, et non Annecy qui était préfecture du département du Mont Blanc. Comme c'est agréable d'avoir des lecteurs et des lectrices qui lisent attentivement ! Un grand merci, pour nous avoir aidé à être toujours plus précis et exacts...

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL