UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Demain, ne manquez pas notre Ephéméride du jour...

lfar flamme.jpg1793 : Les Montagnards, ou radicaux, de la Convention décrètent la mise hors la loi des Girondins...

Personnalités brillantes, les "Girondins" pensèrent que leur heure était venue, et qu'avec leurs intelligences incontestables ils étaient les mieux à même de diriger le monde nouveau qu'une Royauté "flèche du progrès" (pour reprendre le mot très juste de Pierre Debray) avait fait naître, patiemment, au prix d'un effort millénaire.

Ils décidèrent donc d'un plan machiavélique pour s'emparer du pouvoir : éliminer la Royauté, en déclarant une folle guerre à l'Autriche, notre ennemie de deux siècles, devenue notre alliée après que nous l'ayons vaincue, contre le nouvel adversaire qui se profilait : la Prusse.

Les Girondins savaient bien que Louis XVI ne pourrait que s'opposer à une telle guerre suicidaire (qui fut menée, et nous conduisit... à Waterloo !).

Ce qui se passa en effet... Les Girondins purent alors accuser le Roi de trahison et, tels des apprentis sorciers, lancèrent le mouvement de Révolution. Les vrais révolutionnaires attendaient à leur tour leur heure, laissant ces insensés de Girondins ("idiots utiles", pour reprendre le mot de Lénine) travailler pour eux en lançant un mouvement qui leur échapperait forcément...

Et voilà comment Paris imposa à la France, qui n'en voulait pas, un autre Régime que celui qui, ayant fait la France, en avait fait la première puissance du monde !...

lafautearousseau

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL