UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Merci au peuple, par Yvon de France.

La pandémie mondiale a donné lieu dans un certain nombre de pays et particulièrement en Europe à une sur-réaction et à une pression autoritaire des instances gouvernementales sur les peuples, propre à développer des paniques incontrôlables, alors que plus le temps passe et plus les observateurs avisés découvrent que cette pandémie, n’est pas pire que les précédentes. Seule l’alerte internationale et l’appel tragique au confinement ont pu donner un tour exceptionnellement dramatique à cette nouvelle et méconnue pandémie, mais finalement pas plus grave que les précédentes.

Mais le peuple des «  petites gens  », s’est plutôt bien tenu, malgré les mesures imbéciles de répression, appliquées avec zèle par les représentants de l’ordre désireux de voir appliquer sévèrement la loi.

Olivier Perceval

La France comme d’autres pays européens subit l’épidémie du COVID19 et le confinement qui a été décidé pour y pallier. Cette option discutable en soi, ne pouvait fonctionner que si le peuple dans sa globalité respectait strictement son fonctionnement. A titre personnel, je ne suis sorti que pour effectuer les courses nécessaires à ma survie. Et lors de toutes ces occasions, j’ai pu constater la profonde discipline respectée car nécessaire et le grand civisme de mes concitoyens. La distance de un mètre est respectée, les gens se sourient dans les queues, ils attendent dignement dans des longues files extérieures, faisant spontanément passer les femmes enceintes devant (cela peut sembler aller de soi pour vous, mais quand les temps sont durs, souvent les personnes le sont aussi). Ils discutent aimablement tout en respectant les distances de sécurité.

Par ailleurs, les métiers mis en avant dans cette crise (personnel hospitalier, policiers, caissières etc…) bien représentés à l’intérieur du mouvement des gilets jaunes, sont ceux qui ont vu leur condition de travail se détériorer lors des décennies précédentes, et ont été la plupart du temps méprisés par nos dirigeants.

Qui plus est, le peuple n’a pas cédé à la panique (ce qui explique d’ailleurs le respect de cette discipline de combat) et su gérer sa vie quotidienne.

Je n’ai pas étudié les autres pays il est néanmoins fort probable que cela soit équivalent. Bref le peuple par son comportement va sauver les gratte-papiers, les journalistes, les artistes, les politiques, les people. Une fois de plus, me direz-vous.

Espérons que si grâce au peuple nous nous sortons de cette épreuve, les média le remercieront. Mais hélas je crains qu’il soit oublié.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL