UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Un beau texte sur la page facebook Action Française Bordeaux :

     Bravo, merci pour leur beau message à nos amis de l'AF Bordeaux :

    In Memoriam : le 9 novembre 1918, le poète nationaliste Guillaume Apollinaire, combattant de la terrible Grande Guerre, s'éteint à Paris à l'âge de 38 ans.
    Nous vous partageons cet extrait de "La poésie" dans laquelle Apollinaire ne cache pas son admiration pour Charles Maurras.

  • Le Pays Légal rejette-t-il Béziers à cause de Robert Ménard ?

    Le maire de Beziers Robert Menard indigné du manque de réaction du gouvernement suite à l'incendie criminel qui a détruit une école biterroise privant ainsi 300 enfants d'école. Aucun ministre ne se déplace.

    '' Une politique se juge par ses résultats ''
    (Charles Maurras)

  • Voici ceux qu'un premier ministre, comment dire, curieux ? qualifie d' "une petite bande d'imbéciles et d'irresponsables" !...

    Voici un très court témoignage diffusé - volontairement, et afin qu'il soit vu et partagé au maximum - par les Commissaires de la Police Nationale (SCPN @ScpnCommissaire : Syndicat des Commissaires de la Police nationale, ndlr)

    Facebook va-t-il nous censurer si nous disons que, manifestement, le premier ministre n'a rien compris à la situation, et une bonne part de la classe politique et de l'opinion avec lui ?

     

     

     

  • Tous les articles parus sur lafautearousseau depuis le début de notre campagne "Défendez Maurras ! Sauvez sa maison !"

    "Lanceurs d'alerte" : si la chose est vieille comme le monde, la formulation fait fureur en ce moment. Va donc pour "lancer l'alerte" à propos de la maison de Maurras à Martigues, et pour demander publiquement : que se passe-t-il, au Chemin de Paradis ? Ou : que s'est-il passé ? S'est-il passé quelque chose de grave pour que la Mairie interdise la visite de la maison et même le simple accès au jardin ? Y a-t-il eu vol(s) ou dégradation(s) que la Mairie voudrait ou devrait cacher ? Mais un vol arrive partout : on a même volé la Joconde au Louvre au début du siècle dernier...

    Lire la suite

  • Au cinéma, la chronique de Guilhem de Tarlé : Jocker

    001.jpg

     

     

    A l’affiche : Joker,  un film américain de Todd Phillips, avec Joaquin Phoenix (Arthur Fleck ou Joker, le clown), Françoise Conroy (Penny Fleck, sa mère), Zazie Beetz (sa voisine) et Robert De Niro (Murray Franklin, animateur télé).

    Lire la suite

  • SOUTENEZ, PARTICIPEZ ! ACTIVITES DES ROYALISTES ET/OU DU PAYS REEL DANS TOUTE LA FRANCE...

    lfar flamme.jpg

     

    Cette page est ouverte à tous, lafautearousseau se voulant "la maison commune" de tous les royalistes, de toute obédience (RN/CRAF, NAR, GAR, indépendants/"électrons libres"...)

    Aux deux seules conditions que l'on soit dans la double fidélité à l'école de pensée de l'Action française et à notre Famille de France, à laquelle nous sommes particulièrement attachés...

    Envoyez-nous les annonces et/ou les visuels de réunions de rentrée, Cercles d'études et de formation, Cafés politique/actualité/histoire, manifestations diverses etc...

    Lire la suite

  • Ephéméride du 9 novembre

    La salle des Rubens, au Louvre

     

    1600 : Marie de Médicis arrive en France 

    La nouvelle reine de France, seconde épouse de Henri IV - après la répudiation de la reine Margot, qui ne lui avait pas donné d'enfants (voir l'Ephéméride du 24 octobre)... - débarque à Marseille, venant de Florence, via Libourne.

    La riche et plantureuse Florentine, âgée de bientôt vingt-sept ans, arrive à Marseille sur une galère de soixante-dix pieds de long, couverte « au-dedans comme au-dehors » de nacres, de dorures et de pierreries... et escortée des quelque dix-sept autres galères du grand-duc de Toscane.

    Ci dessous, son arrivée à Marseille, par Rubens. 

    marie a marseille.JPG
    A l'avant-plan, en plus des tritons et de Neptune, le peintre a représenté des Néréides, c'est-à-dire des nymphes marines. Dans une parfaite fusion entre l'histoire-réalité et l'allégorie-symbole, la reine débarquant d'une superbe galère aux armes des Médicis (très ornée et richement sculptée) est accueillie par la France en robe fleurdelisée et par la ville de Marseille, tandis que la Renommée porte la nouvelle au roi, façon de souligner l'enchaînement narratif inhérent à cette suite picturale.

    Lire la suite