UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Tout ce qui est Racines est bon ! Vu - et apprécié - sur la page facebook de Julien Rémy...

    Un bagad Scout d'Europe/Scout Unitaire de France pour le pèlerinage de Province le 13 octobre 2019; une autre manière de vivre la fraternité scoute; petit retour en vidéo...

  • La Monnaie de Paris édite une médaille de Maxime Réal del Sarte

    La statue du "Vendéen" sculptée par le fondateur des Camelots du Roi Maxime Real del Sarte est désormais une pièce éditée par la Monnaie de Paris.

    Statue détruite à l'explosif par les communistes en 1944, en voici les restes conservés au Musée de Cholet. Le martyre jusque dans la pierre perpétré par les mémoricides...
     

    72640174_10221116580290371_5774571645297491968_n.jpg

    lafautearousseau

  • Laideur de la peinture dite moderne, beauté de la peinture classique, par Gilles Lenormand

    4.jpgJean Bourdichon, né à Tours en 1456/1457, et mort à Tours en 1520/1521, est un peintre et enlumineur de la cour de France entre la fin du XVème siècle et le début du XVIème siècle. Il fut peintre en titre de quatre rois de France, Francois 1er, Louis XI, Charles VIII, Louis XII.

    Il est surtout connu comme l'enlumineur de son œuvre principale, Les Grandes Heures d'Anne de Bretagne.

    (Ci dessus, La Vierge et l'Enfant entre saint Jean-Baptiste et saint Jean l'Évangéliste; et, ci-contre, Anne de Bretagne entourée de ses protectrices)

    Lire la suite

  • Au cinéma, la chronique de Guilhem de Tarlé : La vie scolaire

    5277092.jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

     

     

    Arts & Ciné, La Fameuse invasion des ours en Sicile, un film d’animation italien de Lorenzo Mattotti,
    d’après le roman pour enfants La Fameuse invasion de la Sicile par les ours, de Dino Buzzati en 1945.

    Lire la suite

  • Tous les articles parus sur lafautearousseau depuis le début de notre campagne "Défendez Maurras ! Sauvez sa maison !"

    "Lanceurs d'alerte" : si la chose est vieille comme le monde, la formulation fait fureur en ce moment. Va donc pour "lancer l'alerte" à propos de la maison de Maurras à Martigues, et pour demander publiquement : que se passe-t-il, au Chemin de Paradis ? Ou : que s'est-il passé ? S'est-il passé quelque chose de grave pour que la Mairie interdise la visite de la maison et même le simple accès au jardin ? Y a-t-il eu vol(s) ou dégradation(s) que la Mairie voudrait ou devrait cacher ? Mais un vol arrive partout : on a même volé la Joconde au Louvre au début du siècle dernier...

    Alors, quoi ? On nous parle de travaux, depuis plus de deux ans, et on nous dit qu'il va encore y avoir des travaux, pendant plus de deux ans : qui peut le croire ? La maison est grande est belle, certes, mais elle n'a tout de même pas les dimensions du Louvre !

    La question est donc simple : la Mairie cache-t-elle quelque chose, ou bien attend-elle, placidement que, faute d'entretien et de "vie", tout simplement, la maison ne s'effondre ?

    Nous voulons savoir, car nous aimons ce lieu que nous connaissons bien, et même plus que très bien, et nous voulons, comme nous l'avons fait tant de fois, retrouver le libre accès à ce lieu magnifique, chargé de sens et d'émotions.

    Nous n'avons rien dit ni rien fait jusqu'à présent. Il faut dire que le sujet est délicat, car, que dire, et que faire ? Que pouvons-nous, que savons-nous, que voulons-nous faire ? Il n'est pas facile de répondre à cette question. Mais peut-être les amoureux du lieu ont-ils eu tort, jusqu'à présent, d'attendre; car, on le voit bien maintenant, attendre quoi ?

    Si les choses continuent comme cela, un jour ou l'autre la maison s'écroulera. Et plusieurs éléments du jardin étaient déjà dans un état "d'effacement en cours" lors de la dernière visite publique que nous y avons organisée, il y a plusieurs années de cela.

    Nous nous sommes donc résolus à nous emparer du sujet à l'occasion des 36ème Journées du Patrimoine, les 21 et 22 septembre dernier, et nous en parlerons tous les jours, jusqu'aux prochaines élections municipales des dimanches 15 et 22 mars prochain, en espérant que l'actuelle bande stalino-sectaire (admirez le pléonasme...) aura perdu la Mairie...

    En mars, on verra selon la tournure qu'auront prise les événements et on avisera, en fonction : commençons par secouer le cocotier, et on verra bien ce qui tombe...

    Voici la liste complète des articles publiées sur ce sujet par lafautearousseau, depuis le vendredi 14 septembre, veille des Journées du Patrimoine :

    Lire la suite

  • SOUTENEZ, PARTICIPEZ ! ACTIVITES DES ROYALISTES ET/OU DU PAYS REEL DANS TOUTE LA FRANCE...

    lfar flamme.jpg

     

    Cette page est ouverte à tous, lafautearousseau se voulant "la maison commune" de tous les royalistes, de toute obédience (RN/CRAF, NAR, GAR, indépendants/"électrons libres"...)

    Aux deux seules conditions que l'on soit dans la double fidélité à l'école de pensée de l'Action française et à notre Famille de France, à laquelle nous sommes particulièrement attachés...

    Envoyez-nous les annonces et/ou les visuels de réunions de rentrée, Cercles d'études et de formation, Cafés politique/actualité/histoire, manifestations diverses etc...

    Lire la suite

  • Ephéméride du 20 octobre

    Agen, de nos jours

    303 : Martyre de Saint Caprais 

    Fils d'un fonctionnaire romain d'Aginnum, aujourd'hui Agen, Caprais devait en devenir le premier évêque, puis mourir martyr, décapité lors de la grande persécution de Dioclétien, entre 303 et 304. 

    20 octobre,leszczynski,louis xv,navarin,ulm,rimbaud,alphonse allais,soeur emannuelle,lorraine

     La cathédrale Saint Caprais d'Agen

    http://catholique-agen.cef.fr/extranet/site/1802.html?w=1802.html 

    20 octobre,leszczynski,louis xv,navarin,ulm,rimbaud,alphonse allais,soeur emannuelle,lorraine

    Lire la suite