UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

A Valenciennes, en septembre : le Saint Cordon...

Cette rapide présentation de l'importante Fête du Saint Cordon, si chère au coeur des Valenciennois, est tirée de notre Album Ces Fêtes qui "font", qui "sont" la France... (partie 2, Les Fêtes religieuses)

 

1008, dure année pour les Valenciennois, décimés par la peste; mais aussi, 1008, Valenciennes, protégée par Notre Dame du saint Cordon...

Un saint ermite, Bertholin, vivant retiré près des bords de l’Escaut, supplie la Vierge de secourir la ville. Marie lui demande alors de réunir tous les habitants sur les murailles. Elle leur apparaît et fait entourer la ville, par un ange, d’un cordon écarlate. La peste cesse aussitôt, et ceux qui l’avaient contractée sont guéris.

En guise de remerciement, les notables de l’époque s’engagèrent à organiser une procession chaque année, à la date anniversaire de ce miracle : le sept septembre.

Aujourd’hui fixée en principe au deuxième dimanche de septembre, le Tour du Saint Cordon est le plus ancien pèlerinage français: il a célébré ses mille ans en 2008.


Même la Révolution, qui a pourtant fait ce qu'elle a pu en démolissant de fond en comble l'église du Saint cordon, n'a pu en venir à bout :
Le saint Cordon, son reliquaire et l'église qui les contenait, ont disparu; l''église Notre-Dame-la- Grande fut vendue à l'encan et rasée jusqu'aux fondement; le reliquaire fut envoyé à la Monnaie...
Et pourtant, une église fut reconstruite, et le Tour a repris : depuis plus d'un millénaire, comme à Solesmes ou au Mont Saint Michel ou dans tant d'autres lieux de France, la Croix l'a emporté sur la folie destructrice anti-chrétienne des révolutionnaires...

Il y a, en fait, deux Tours :

- le premier, ou petit tour le matin;

- et le grand tour, l’après midi, dans toute la ville.

1451591713.jpg


Leur point de départ est le même : la basilique du Saint cordon. Seule diffère la distance parcourue : 18 km pour le Grand Tour, qui part à 11h30, et beaucoup moins pour le Petit, qui démarre après la messe de 9h...

"Messieurs, chargez !" lance un "Royé", un des membres de la confrérie chargée d'assurer le service autour de la statue. Et six élus soulèvent, alors, le socle sur lequel repose la Vierge dorée...

Roulé et scellé dans un reliquaire, le saint Cordon fut d'abord déposé dans un humble oratoire dédié à la Vierge Marie, au Neuf Bourg.
Quand cette chapelle fit place à la somptueuse église Notre Dame la Grande, la châsse fut mise sous un dais, au-dessus du maître-autel.
On la descendait deux fois l’an, pour être portée à la procession de la Fête-Dieu et à celle du 8 septembre.

Sa garde d’honneur fut confiée par le Magistrat à la "Confrérie des Royés", association de notables, à qui durant le trajet de la procession autour de la ville, était réservé le grand privilège de porter - nu-pieds - la "fierté de Marie", autrement dit la châsse contenant le Saint-Cordon. Leur vêtement pour les cérémonies officielles, consistait en une robe de drap noir, rayée de haut en bas d’un galon aurore, barrée en sautoir d’un large ruban bleu, d’où le nom de "Royés".

Fiers de leur titre, avec une fidélité qui jamais ne se démentit, de génération en génération, ils transmirent les traditions de la Confrérie et les maintinrent avec zèle, soucieux d’embellir toujours le reliquaire dont ils étaient les gardiens...

44St-Cordon-2016-A.-LUKASZEWSKI-139-Copier-775x517.jpg

Haspres est une petite commune située à une vingtaine de km au sud-ouest de Valenciennes.
Depuis 1948, sa Fanfare n'a jamais manqué d'accompagner un Tour...

 

Site officiel :

https://www.notredamedusaintcordon.fr/1011emes-fetes-cordon.html

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel