UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Franky Zapata ? Une chance pour la France !...

Il y était presque. Franky Zapata, l'inventeur de la plateforme volante Flyboard Air a échoué ce jeudi à traverser la Manche. "L'homme volant" du 14 juillet a chuté au moment de se poser sur un ravitailleur situé dans les eaux territoriales anglaises à mi-parcours, où il devait recharger sa machine en kérosène, mais il a été récupéré "conscient". 

Il s'est élancé peu après 9 heures de Sangatte et devait rejoindre "les alentours" de Douvres (une traversée de 35 km), sur sa plateforme volante turbopropulsée, un appareil capable d'atteindre une vitesse maximum de 140 km/h et qui peut s'élever jusqu'à une altitude de 70 m.

Premières réflexions, et point de vue de lafautearousseau, sur cette personnalité et cette invention, toutes deux hors du commun...

Cet homme et son invention géniale de planche (ou tablette, ou plate-forme) volante sont un excellent symbole de cette France qui bouge (au lieu de s'agiter), qui invente, qui va de l'avant... bref, qui réussit et gagne; le symbole aussi de la lourdeur et de la complexité administrative d'un Pays légal terriblement étouffant : les premières réactions officielles à ses demandes et expériences, pourtant prometteuses, furent, justement, d'abord de ne pas lui répondre, puis de lui dresser un procès-verbal pour usage d'appareil non homologué !

Et aujourd'hui, jour de sa tentative de traversée de la Manche, "les autorités" non seulement n'ont pas "cautionné" pas cette tentative, mais pire encore lui ont interdit tout ravitaillement dans nos eaux territoriales !

On croit rêver, mais, hélas, et dans ce cas précis, Kafka n'est pas mort !...

Quand on imagine l'étendue des domaines où son invention géniale pourrait rendre d'immenses services ! : pour l'Armée évidemment (qui, heureusement, s'y intéresse, et fait bien, car déjà les USA le courtisent assidûment; mais aussi pour les incendies et la préservation de l'environnement (tiens, tiens, voilà de "l'écologie en acte" qui nous change de tant de paroles aussi vaines que creuses...); et pour toutes ces applications auxquelles, pour l'instant, et  puisqu'il s'agit d'une nouveauté, on ne pense évidemment pas...

L'attitude des "autorités" et du gouvernement vis-à-vis de cette sorte de Léonard de Vinci d'aujourd'hui sera un bon test pour juger de leur désir de progrès ou de leur préférence suicidaire pour une routine bien douillette, laissant les autres tirer les marrons du feu...

Pour nous, c'est très clair : dans la droite ligne d'un Louis XIV qui fonda l'Académie des sciences, et demanda à des savants de toute l'Europe d'en faire partie (construisant l'Europe, soit dit en passant, plus et mieux que les technocrates de Bruxelles et de la Commission Européenne) les pouvoirs publics doivent s'engager à fond, en le soutenant au maximum, derrière un inventeur de cette qualité, et qui ne se contente pas d'inventer, mais qui ose "foncer", joignant le geste à la parole, en l'occurrence la recherche...

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL