Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Paris, c'est aujourd'hui : L'A.F. célèbre le 150e anniversaire de Maurras et annonce la fusion de ses 2 mouvements

 

Journée d'Action Française

samedi 17 novembre 2018 de 12h00 à 23h00. 

A 12h : Messe aux intentions de Charles Maurras et de tous les morts d'Action Française, en la chapelle du Calvaire de l'église Saint Roch : 24, rue Saint Roch - 75001 Paris.

A 15h : Mot d'accueil et inauguration du siège rénové de l'Action Française par François Bel-Ker, secrétaire-général de l'AF : 10, rue Croix-des-Petits-Champs.

15h30 - Colloque en hommage à Charles Maurras dont nous commémorons les 150 ans de la naissance.

  • « Maurras philosophe » par Axel Tisserand, philosophe et écrivain, directeur     éditorial du Bien Commun.
  • « Maurras religieux » par Gérard Leclerc, journaliste et écrivain.
  • « Maurras mystérieux » par Hilaire de Crémiers, directeur de La Nouvelle     Revue Universelle.

18h - Le Centre Royaliste d'Action Française et la Restauration Nationale annonceront officiellement la fusion des deux mouvements d'Action Française.

Cette grande journée d'Action française sera clôturée par un cocktail dînatoire.   

Réservation (obligatoire) ICI 

Commentaires

  • Et moi aussi, je pense...

  • Et moi aussi ...

  • Je n' y serai pas mais de tout cœur avec vous! Meilleurs souvenirs, François! Robert.

  • je suis heureuse de cette annonce de grand coeur avec vous
    merci a Stéphane BERN qui nous a fait palper que la FRANCE CONTINUE

  • Je comprends votre démarche toutefois avant d'entrer dans l'Eglise Saint Roch rappelez-vous qu'il
    n'y a pas les morts de l'Action Française et les autres.
    Il y a les 1.350.000 morts Français tous couchés sous le drapeau.
    Tous méritent notre respect et nos prières.
    Heureux ceux qui sont morts dans une juste guerre.

  • J'y serai également, afin de ne pas rater cette réunion qui annonce le renouveau de l'Action française

  • Et l association amitié et action française qu en est il

  • Bloqué en Italie pour raisons professionnelles, je serai cependant de tout cour avec vous en pensée et en union de prière.

    Pourquoi ne pas appeller le double-mouvement Réunits CERCLE ROYALISTE D'ACTION FRANCAISE POUR LA RESTAURATION NATIONALE ?

    Amitiés Royalistes...

  • Je lis le programme:
    Maurras Philosophe
    Maurras Religieux
    Maurras Mystérieux

    Mais où est donc passé le "Maurras Politique".?????????

  • MAURRAS RELIGIEUX reste l plus pertinant.

    Il faudra cesser de rabacher que Maurras était agnostique, quand on sait qu'il s'est convertis sur le tard :

    -La France, sans l'invocation au Dieu qui aima les Francs, est un concept dégènèré (Charles Maurras, Pour un jeune Français).

    Plus que jamais, face à la violence sournoise qui s'exerce partout, contre lâme de nos enfants, contre le Catholiques, contre les tradiitions de notre Pays, contre son Histoire, contre la sécurité et l'honneur de la France, nous Royalistes, nous devons opposer SANS RELACHE nos velurs Chrétiennes, familailes et spirituelles.

  • Autre chose:

    Plus que jamais, face à la violence sournoise qui s'exerce partout, contre l'âme de nos enfants, contre les Catholiques, contre les traditions de notre Pays, contre son Histoire, contre la sécurité et l'honneur de la France, nous Royalistes, nous devons opposer SANS RELACHE nos valeurs Chrétiennes, familiales et spirituelles...

    A partir de là, on peut entrevoir ce qu'est MAURRAS POLITIQUE, une politique phalengsite Catholique, Royaliste et communautariste (nous parlons ici de communautarisme Chrétien) :

    LES 150 POINTS DE LA PHALANGE (Catholique, Royale, Communautaire)

    POINTS 1 à 50: CATHOLIQUE

    -Notre Catholicisme est intégral. Il embrasse avec vertu toute la Foi, la discipline de sacrement, la morale de l’Eglise Romaine sous leur forme la plus traditionnelle et la plus épanouie. Il rejette par conséquent tout ce qui lui est contraire ou par trop étranger ou ennemi. Il s’agit de “chercher le Royaume de Dieu avant tout et sa justice”, assuré de recevoir “le reste de surcroit”. ce qui n’empêche pas mais nous commande au contraire, de travailler au Bien Commun de nos familles, de nos métiers et communes, de notre Nation, dans un amour du prochain éclairé et fort, tout motivé par l’Amour de Dieu qui est Père de tous. Tel est notre “théocentrisme” si fort opposé au libéralisme au laïcisme, au sécularisme de ce temps. C’est le “Omnia instaurare in Christo” de saint-Paul (Ephésiens 1:10), choisi par Saint-Pie X, et c’est aussi la devise de Sainte-Jeanne d’Arc, qui est Patronne de la France: “Dieu premier servi!”.

    POINTS 51 à 100: ROYALE!

    -Notre nationalisme intégral est une autre face, pas du tout contradictoire, mais complémentaire, de notre charité. Elle considère en effet les choses humaines, les réalités temporelles où elle veut que règnent la grâce et la loi Divine, dans leurs natures et leurs fonctions, par expérience et raison. C’est une autre sagesse et un autre art. La science et l’art politiques ont pour objet la tranquillité de l’ordre temporel et la sauvegarde di Bien Commun qui sont le voeu profond de toute nation: en France, tout ce qui est national est Royal, et notre Royalisme vient de notre patriotisme.

    POINTS 101 à 150: COMMUNAUTAIRE!

    -Notre écologie spontanéiste, beaucoup moins connue, rarement bien comprise , renferme dans son harmonie naturelle tout le secret des paisibles bonheurs humains: membre d’une famille à laquelle il se doit le phalangiste, catholique et Royaliste parce que catholique et Français, se voue naturellement et quotidiennement à la prospérité de cette famille, tant corporelle que spirituelle, où le sort de chacun dépend de tous. La science et l’art de cette vie commune familiale, intrefamiliale, humaine, devrait s’appeler l’économie communautaire.

    La noblesse, c’est la reconnaissance publique du rôle social de la Famille.

    La Royauté, c’est le couronnement de la Famille et de l’Etat.

    -DIEU FAMILLE, PATRIE, TROIS MOTS QUI SE COMPLETENT ET QU’ON NE DEVRAIT JAMAIS SEPARER. SI CHAQUE INDIVIDU VOULAIT CONSTRUIRE SUR CES TROIS BASES, TOUT IRAIT BIEN ( Bienheureux Marcel Callo -1921-1945).

  • Attention ! On sent poindre les remugles cléricaux du funeste Georges de Nantes qui a fait tant de mal chez les catholiques de notre orientation !

  • y SERAI AUSSI! Indispensable présence d'un petit fils d'un des camelots du Roi du temps du Maître! ...et ne commençons pas les chicayas entre nous!! ...sûrement pas le moment!
    Papilou

  • Attention ! On sent poindre les remugles cléricaux du funeste Georges de Nantes qui a fait tant de mal chez les catholiques de notre orientation !

    du grand n importe quoi! si on lutte contre le système ,il ne faut pas soutenir vatican 2
    ce qui me semble être logique .D'ou mon étonnement de voir souvent Monsieur l 'abbé de Tanouarn
    qui est un rallié

  • Tanouarn est un ensoutanné ancien complice de Lefebvre !!!

  • Jerry a raison.

    Notre Catholicisme doit être de tradition.
    Notre identité doit être basée sur le Cational-Catholicisme.
    Notre National-Catholicisme, de manière intégral, porte au Royalisme.

    Catholique et Franòais, toujours ! et Royaliste parce que Catholique et Français...

  • J e n'arrive pas à m'inscrire à la billetterie . ESt-ce complet?

  • passez par le site et donc l'évènement ....moi aussi j'ai eu ce problème!
    Ça y est c'est reparti avec les chicayas des cathos dont je suis!! Ras le bol de ces guerres de chapelles, fruits de combats stériles et orgueilleux! Oui on le sait que Vatican II a trois points(comme par hasard!!) à changer!! Les Frat. et autres sont sur la même longueur d'onde en gros! Les temps ne sont plus à ces funestes guérillas!! Il y en a pour tout le monde....occupons nous d'abord et avant tout du Salut des âmes et de la France!! Vraiment pénible de retomber dans les mêmes travers pour des égaux de "petits messieurs" avec son petit drapeau, sa petite chapelle etc...bref sa petite connerie! Basta ya de ces petits "ayatollahs"!!!

  • Dans ce cas, allez directement à la billetterie :

    https://www.billetweb.fr/journee-daction-francaise

    Ce n'est pas complet. Il semble que l'application ne fonctionne pas toujours correctement sur LFAR. Ce n'est pas grave !

  • @Papilou : Il faut tout de même distinguer l'Église, la seule, celle de Rome (même si le Pontife actuel me cause bien des soucis... mais il n'est pas immortel) et les schismatiques et fondus divers (Georges de Nantes, Marcel Lefebvre) qui sont comme des révoltés qu'il faudra bien mettre à la raison...

  • Builly

    il faut tout de meme distinguer la France ,la seule, celle de 1789 et les fondus divers : royalistes
    qu il faudra bien mettre au pas

  • Tous ces fondus comme vous les appelez ont permis la création et développement de la "mouvance" tradi...qui n'existe pas ailleurs et qui a essaimé dans de nombreux pays!! Oui le Pape actuel ne nous aime pas, oui il est " de passage" mais de grâce arrêtons nos guéguerres stériles ....plus de temps à perdre! ...Ne nous trompons pas d'ennemis!!

  • de Nantes schismatique? Vous manifestez une méconnaissance TOTALE du dossier!! Il fut "suspendu" et ensuite selon un courrier "disqualifié" sic! ce qui n'existe pas en droit canon!...comme s'il s"agissait d'une épreuve sportive! Rome n'a jamais tranché, jugé ses écrits malgré ses réclamations incessantes!....et pour cause!

  • Veuillez noter que nous ne traitons pas ici de questions ecclésiales qui ne sont pas de notre compétence et sur lesquelles, donc nous ne discuterons pas et ne nous diviserons pas.
    Notre domaine de compétence est politique.

  • OK ....les commentaires antérieurs attaquant de grands fondateurs de la Tradition catholique furent attaqués "gratuitement" sans recevoir pour autant de "mise en garde"!
    Merci, à demain
    Papilou

  • Votre point de vue - en une matière hors de notre champ de compétence - a été donné par vous et d'autres. Nous avons maintenu ces commentaires. Cela nous paraît suffire. Nous avons beaucoup à faire sur le terrain politique, vous en conviendrez. Pour les questions religieuses et ecclésiales, il y a des sites et des personnalités compétentes. En ces domaines, chacun fera pour le mieux. Politiquement, nous respectons notre héritage catholique français traditionnel. Nous nous opposons à la politique actuelle de l'Eglise lorsqu'elle est contraire aux intérêts supérieurs de notre pays. Par exemple en matière migratoire. Telles sont nos limites.

  • Nous sommes d'accord, tout est parfait....seulement je n'accepte pas d'être "classé" parmi les "fondus " par des intervenants semblant peu connaître les "dessous" de certains points; il s'agit de l'honneur de certaines personnes disparues dont, en plus, je ne me réclame pas directement!
    Moi aussi cher Monsieur suis plus que mal à l'aise avec le....pontificat actuel!
    A demain donc
    Cordialement
    Papilou

  • Il y a quelques annèes, on m'avait envoyé cec qui suit :

    DIX AXES ROYALISTES DE SALUT NATIONAL

    Pour redresser la France, les Royalistes proposent dix axes de Salut national !
    ( vendredi 2 septembre 2016 , par Action Française )

    L’Action Française a défini dix axes de salut national visant à relever le pays. Ils indiquent les pistes à emprunter prioritairement par la France pour sortir de sa crise non seulement économique et financière, mais également et avant tout intellectuelle et morale.
    Soucieuse de pratiquer, dans le seul intérêt national, le compromis nationaliste le plus large, l’Action Française enverra, sans exclusive aucune, ces dix exigences à tous les candidats déclarés. Elle se déterminera uniquement en fonction de l’écho que celles-ci rencontreront soit directement auprès des candidats soit dans leur programme.

    1 - AFFIRMATION CONSTITUTIONNELLE DE L’INALIÉNABILITÉ DU TERRITOIRE NATIONAL.

    Défense des intérêts nationaux sur les cinq continents. Refus de toute aliénation, par quelque voie que ce soit et sous quelque prétexte que ce soit, de toute parcelle du territoire national.

    2 - AFFIRMATION CONSTITUTIONNELLE D’UN NOUVEAU CODE DE LA NATIONALITÉ ROMPANT AVEC L’AUTOMATICITÉ DU DROIT DU SOL.

    Définir un nouveau code de la nationalité, ne garantissant l’automaticité par la naissance de la nationalité française qu’aux enfants nés d’un parent ou de ses deux parents français.
    Pour les enfants nés en France de parents étrangers, à la majorité, naturalisation volontaire et soumise à l’acceptation d’un Haut Conseil à la Nationalité. Seuls les enfants nés de parents légalement immigrés et n’ayant commis aucun crime ou délit grave avant leur majorité pourront en faire la demande.

    3 - INVERSION DES FLUX MIGRATOIRES.

    Redéfinir une politique durable avec les pays partenaires de l’immigration pour assurer leur développement, seule condition leur permettant de retenir leurs forces vives dans des conditions dignes.

    - Lutte contre l’immigration clandestine : disparition des pompes aspirantes, notamment financières (allocations, aide au retour, AME, etc.) ; impossibilité légale pour un immigré clandestin d’être « régularisé », sauf en cas d’asile politique dûment reconnu ; renvoi effectif et rapide des immigrés clandestins dans leur pays d’origine avec simplification des procédures de renvoi.
    - Mesures familiales et allocations sociales réservées aux nationaux.
    - Lutte contre l’immigration clandestine : disparition des pompes aspirantes, notamment financières (allocations, aide au retour, AME, etc.) ; impossibilité légale pour un immigré clandestin d’être « régularisé », sauf en cas d’asile politique dûment reconnu ; renvoi effectif et rapide des immigrés clandestins dans leur pays d’origine avec simplification des procédures de renvoi .
    - Rétablissement des frontières nationales, seul moyen d’exercer des contrôles efficaces. Interdiction de la double nationalité et du droit de vote des étrangers.

    4 - UNE VÉRITABLE POLITIQUE DE SÉCURITÉ PUBLIQUE, ASSURÉE AU PLAN NATIONAL.

    Garantir l’ordre public par un renforcement des effectifs de police et de gendarmerie et leur meilleure répartition sur le territoire. Il revient à l’Etat d’assurer sa mission de sécurité publique.

    - Augmentation significative des capacités carcérales.
    - Expulsion systématique des étrangers délinquants et criminels.
    - Suppression de la nationalité pour tout naturalisé de moins de dix ans ayant commis crimes et délits les plus graves, définis par le législateur, avec renvoi automatique dans son pays d’origine à l’issue de la peine et interdiction définitive de revenir sur le territoire national.
    - Rééchelonnement des peines pour les crimes et les délits les plus graves afin de mettre fin au laxisme judiciaire.
    - Suppression de la nationalité pour tout naturalisé de moins de dix ans ayant commis crimes et délits les plus graves, définis par le législateur, avec renvoi automatique dans son pays d’origine à l’issue de la peine et interdiction définitive de revenir sur le territoire national.
    - Suppression de l’automaticité des remises de peines pour les crimes et les délits les plus graves, notamment en cas de crimes de sang, de vol à main armée, de trafic de drogue, d’actes de barbarie ou de viol sur mineur(e).
    - Généralisation des peines de substitution pour les primo-petits délinquants. Séparation de la petite délinquance du grand banditisme et retour à des prisons de proximité pour les petits délinquants.

    5 - RÉTABLIR UNE SCOLARITÉ CONCILIANT SAVOIR, APPRENTISSAGE DU CIVISME ET BESOINS DE LA SOCIÉTÉ.

    Nécessité de remettre le savoir au cœur de l’école.

    - Repérage dès l’école maternelle des enfants en difficulté notamment linguistique.
    - Apprentissage des savoirs fondamentaux à l’école primaire avec abandon des méthodes globale et semi-globale au CP. Insistance sur la lecture, l’écriture, le calcul, la morale, l’histoire nationale, les sciences naturelles et le sport.
    - Fin du collège de l’échec avec disparition du collège unique. Promotion dès la 6e des différentes formes d’intelligence par un enseignement différencié. Valorisation de l’apprentissage par alternance dès l’âge de 14 ans.
    - Obligation légale pour les administrations d’État et territoriales de donner l’exemple en prenant en contrat d’apprentissage un nombre minimal d’apprentis.
    - Revalorisation au collège et au lycée des matières littéraires (langues anciennes) et de l’histoire.
    - Faire des filières scientifique, économique et littéraire trois filières d’excellence ouvrant chacune à des métiers.
    - Rompre avec la politique consistant à hisser 80 % d’une classe d’âge au niveau du bac, afin de garantir le statut du baccalauréat comme premier grade universitaire.
    - Conforter l’autonomie des universités tout en garantissant l’accès aux formations en fonction des besoins de la société afin d’en finir avec l’échec universitaire, coûteux pour la nation et démobilisant pour la jeunesse.

    6 - PROMOUVOIR UNE VÉRITABLE POLITIQUE FAMILIALE ET NATALISTE.

    Promotion d’une politique de la vie tendant explicitement à l’abrogation, à plus ou moins long terme, des lois infanticides.
    - Suppression immédiate du remboursement par la Sécurité sociale de l’avortement et retour immédiat au délai de 10 semaines, ainsi qu’à l’encadrement strict de la notion de détresse. Interdiction de toute promotion de l’avortement.
    - Clause de conscience intégrale pour tout le personnel médical, paramédical et social.
    - Promotion et facilitation des alternatives à l’avortement, notamment : aide aux mères en difficulté et aux associations promouvant la vie, accouchement sous X, adoption à la naissance.
    - Valorisation du mariage et de la famille au travers, notamment, de la suppression des mesures administratives et fiscales encourageant l’union libre ou le PACS. Interdiction du mariage homosexuel et de l’adoption par des « couples » homosexuels.
    - Suppression immédiate de la loi libéralisant le travail le dimanche.
    - Politique nataliste réservée aux seuls Français au travers notamment de dispositions fiscales favorisant le troisième enfant et les suivants, de l’aide au logement pour les familles nombreuses avec priorité d’accès au logement social et de l’extension des avantages de la carte famille nombreuse.
    - Refus de la fiscalisation des allocations familiales.

    7 - ASSURER LA COHÉSION SOCIALE.

    Promouvoir une politique de cohésion sociale visant à renforcer, voire à recréer les solidarités naturelles L’on ne peut, au détriment du corps social tout entier, accepter la politique du laisser-faire. L’objet du politique est également de défendre et de garantir les corps sociaux de manière à ne pas laisser l’individu seul face aux groupes de pression ou à l’Etat. L’harmonie sociale naîtra des impératifs de la politique naturelle.
    - Défense d’un tissu social malmené de toutes parts : cercles communautaires dissous, destruction du lien capital-travail, perte des repères.
    - Réorientation du RSA vers les Français les plus nécessiteux en concentrant les efforts sur une véritable réinsertion au plan local.
    - Mobilisation des travailleurs actifs sur des solidarités identifiées et contrôlables.
    - Moratoire sur les crédits à la consommation.
    - Lutte contre l’économie parallèle.
    - Création d’un service national civil ou militaire obligatoire.
    - Politique de la jeunesse volontariste.
    - Abrogation des lois adoptées depuis 1972 qui portent atteinte à la liberté d’expression et à la cohésion sociale en encourageant le communautarisme.

    8 - PROMOUVOIR UNE POLITIQUE ÉCONOMIQUE AMBITIEUSE ET HUMAINE.

    Elle passe par la lutte contre les effets économiques et sociaux du mondialisme, la redéfinition d’un projet économique ambitieux pour la France s’appuyant largement sur les PME, les ETI et une politique volontariste en matière d’exportation, la réindustrialisation du pays et une place légitime donnée à l’agriculture et à l’industrie agro-alimentaire.

    - Sortie concertée de l’euro. Rétablissement de l’indépendance de notre monnaie.
    - Retour à une monnaie commune. Préférer les emprunts nationaux aux emprunts sur les marchés financiers. Abolition des textes adoptés dans la continuité de la loi de 1973.
    - Refonte globale de la fiscalité en accord avec les réalités et les enjeux économiques actuels et à venir. Limitation des niches fiscales et des accords de non-double imposition internationaux.
    - Mise en œuvre d’une véritable politique de patriotisme économique visant à : - garantir les intérêts stratégiques et économiques de la France en introduisant un droit de contrôle étendu sur les acquisitions de sociétés françaises par des sociétés étrangères ; - soutenir la production nationale par des dispositifs (fiscaux, aides directes,communication) favorisant les biens et services dont la production, l’emploi et les revenus sont économiquement domiciliés en France ; - systématiser le recours à des sociétés et produits français dans les marchés publics et les grands appels d’offres ; - rétablir les droits de douanes et taxer les délocalisations.
    - Accompagnement renforcé des PME, tissu économique et social du pays et acteurs fondementaux du redressement du pays.
    - Politique volontariste à l’égard des entreprises de taille intermédiaires (ETI) ;
    - Aide efficace à l’exportation en faisant du commerce extérieur un ministère digne de ce nom ;
    - Regard de l’État sur les transferts de technologie ;
    - Réduction des inégalités sociales, limitation de la disparité des salaires.
    - Revalorisation du SMIC.
    9 - RETROUVER LES CONDITIONS DE L’INDÉPENDANCE NATIONALE, REDONNER À LA FRANCE SA PLACE DANS LE MONDE.
    Réaffirmation de la défense nationale comme priorité nationale.
    - Constitution d’une véritable armée de métier, pouvant répondre aux besoins de notre politique étrangère.
    - Affectation à la défense nationale, grâce à une hausse de son budget, des moyens humains et matériels nécessaires pour faire face à la multiplicité des menaces (classiques, nucléaires, terroristes).
    - Deuxième porte-avions nucléaire.
    - Renforcement, sur la base du volontariat, de la réserve opérationnelle dont le recrutement s’effectuera notamment à l’issue d’un service national court. Cette réserve pourra assurer dans le cadre de sa mission l’encadrement du service national.

    10 – RÉTABLIR UNE POLITIQUE ÉTRANGÈRE FRANÇAISE

    Réorientation de la diplomatie en fonction des intérêts supérieurs de la France avec possibilité de rapprochements et de signatures de traités avec des nations ou des groupes de nations sans l’autorisation de Bruxelles ou de Berlin.

    - Sortie de l’OTAN.
    - Renégociation des traités européens au profit de partenariats entre Etats souverains.
    - Affirmation politique de la Francophonie. Partenariat avec les pays francophones sur les plans politique, économique et scolaire.
    - Aide au développement orienté vers la formation d’élites francophones avec obligation de retour dans le pays pour concourir au développement durable de celui-ci.

    CENTRE ROYALISTE D’ACTION FRANÇAIS

    L'OPINION DE VOTRE SERVITEUR :

    L’Action Française prend ici une position courageuse et attendue de tous les nationalistes. Jusqu’à présent seul comptait (ou presque) la question des institutions. C’était, à mon sens, une erreur : un Roi ne suffira pas au redressement national s’il ne s’écarte pas du politiquement et économiquement corrects. C'est pour celà qu'il devra, en plus d'incarner une impérieuse nécessité nationale, inscrire les racines Chrétiennes de la France dans la nouvelle Constitution ou Charte Constitutionnelle.

    Le nouveau code de la nationalité sera rédigé en ces termes : Nait Français tout citoyen baptisé né de père ET de mère Catholiques.

    Notre future Monarchie devra donc être traditionnelle, Catholique, corporatiste, anti-communiste, anti-parlementariste et décentralisatrice...

  • Eh ben, mon pauvre ami, avec votre dernier paragraphe, on n'est pas près de reprendre la main....

  • Bien beau..mais on devra passer par un Caudillo pouf remettre le train sur les rails!...françaises..

  • cela est bien vrai il nous faudra avant un monsieur "Propre" qui devra nettoyer du sol au plafond

    ou bien directement un roi "qui en a" avec un ministre style richelieu

  • .....Comme le sang devra malheureusement couler, il n'est ni bon ni souhaitable que le Roi vienne dans ces conditions....mais après!!....sans attendre des dizaines d'années! Je reconnais les risques....mais la venue du Roi dans le sang est inimaginable!

  • Et l'ISLAM? TOLERANCE ZERO!!!!
    l'outre mer? Renforcement présence d'une forte marine nationale et développement local "fixant" ainsi les populations
    Soyons clair sur le droit du sol: ce sera NON et NON
    A terme négocier un concordat avec le Vatican: par exemple reconnaissance civile mariages catholiques etc..
    etc....etc.....

  • Hospitalisé, je regrette vraiment de ne pas avoir été des vôtres le 17 novembre....

  • Tu nous as manqué, mon vieux maître et ami !

    Bon et rapide rétablissement !

  • Cher Michel,

    Tu nous a manqué aussi.
    Bon rétablissement.

    Henri

Écrire un commentaire

Optionnel