Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Voilà ! Un terroriste algérien attaque un commissariat en Catalogne ! Accueil, générosité ? Vers une réaction espagnole

 

soleil.jpgPar  

« Un homme armé d'une arme blanche est entré ce matin dans le commissariat de Cornellà pour attaquer les agents, l'agresseur a été abattu », a annoncé la police régionale de Catalogne sur son compte Twitter. Interrogé par l'AFP, une porte-parole a refusé de confirmer les informations des médias locaux selon lesquelles l'attaquant était algérien et avait crié Allah akbar (Dieu est le plus grand) avant d'être abattu dans la réception du commissariat. Le quotidien El Periodico ajoute qu'il s'agissait d'un habitant de Cornellà.

L'attaque s'est produite juste après le premier anniversaire des attentats djihadistes qui ont fait 16 morts les 17 et 18 août 2017 en Catalogne.

Commentaires

  • On ne peut pas accueillir les loups dans la bergerie et pleurnicher après qu'ils s' attaquent aux brebis. les biens pensants auto proclamés veulent bien des clandestins, mais chez les autres, PAS CHEZ EUX

  • Il fallait s'attendre avec ce gouvernement de gauche, de bric et de broc, dirigé par ce dadais de Sanchez que les vannes allaient être ouvertes aux migrants illégaux.. Le résultat ne s'est pas fait attendre. Au secours ! crie-t-il à l'adresse de l'Europe, venez partager ces malheureux. L'Espagne n'en peut plus d'autant qu'à ses frontières il y a foule de noirs et de maghrébins qui tentent chaque heure du jour et de la nuit de pénétrer clandestinement. La générosité du pouvoir socialiste a des limites. A l'intérieur du pays la colère gronde contre Sanchez et ses idéologues. Une élection aujourd'hui l'enverrait dare-dare aux enfers; De toute façon, tôt ou tard, il est voué à la disparition. Entre-temps il aura commis une série de fautes notamment celle de vouloir corriger l'histoire et de ranimer les spectres de la guerre civile.

Écrire un commentaire

Optionnel