UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Nîmes - La romanité aux prises avec « la diversité » [5]

Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes

 

Par Péroncel-Hugoz

 

IMG - Copie.jpg

Dimanche 10 juin 2018

150 km d’autoroute tôt le matin, le jour du Seigneur, de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume à Nîmes, ce n’est rien ; notre époque a parfois des avantages. 

 

Des Africains jeunes et moins jeunes 

Ce n’est pas tout, car en errant dans Nîmes, ce dimanche, outre quelques bruyantes familles gitanes, pardon roms, on croise des groupes de jeunes Africains  l’air désœuvré, occupés seulement sur les bancs publics, à tripoter leur portable ou leur tablette dernier cri  -  mais vivant la plupart aux crochets de la France car décrétés « mineurs isolés »… On voit de grands dadais paraissant 25 ans bien sonnés se donner pour des ados de 15 ans. Les « assoces » s’opposent farouchement, à Nîmes et ailleurs, à ce que les praticiens examinent ces migrants à statut privilégié, afin d’évaluer leur âge véritable….

Il y a en France,  pays représentant à peine 1 % de la population mondiale, 52 « aides sociales », distribuées par milliards à longueur d’année aux migrants économiques, officiels ou clandestins, et autres nécessiteux. Les aides françaises à la « misère du monde » ont représenté en 2017 15% de toutes les aides sociales données à travers la planète. Ce n’est pas demain que nos impôts baisseront …  

sarcophage-720x420.v1521195557.pngIl est vrai qu’en parcourant le musée de la Romanité on oublie un peu, face aux grandeurs de notre passé, ces chiffres sociaux, à la fois terribles et sordides ; la France n’a plus les moyens de ces largesses à tout vent mais elle ne sait pas comment s’y prendre pour commencer à réduire le train de vie social de l’État.

Peyrefitte-Alain-C-etait-De-Gaulle-Tome-1-Livre-275798646_L.jpgEt puisque notre Romanité est, par les temps actuels, un sujet à la fois de consolation et de fierté, pour accentuer ce dernier trait, si je rencontrais Jean-Paul Fournier, huguenot du terroir, fils d’un gendarme (comme le maréchal Juin) et, depuis 2003, maire chiraquien, juppeïste, puis sarkoziste, de Nîmes, toujours « guerrier anti-Front national » , je lui demanderais simplement de graver sur le grand mur d’entrée du Musée, cette phrase de De Gaulle, figure dont M. Fournier se réclame parfois : «  Nous sommes avant tout un peuple européen de race blanche, de CULTURE GRECQUE ET LATINE et de religion chrétienne* »   ■  FIN

*Alain Peyrefitte, de l’Académie française, C’était de Gaulle (Tome 1. P. 52)  

Le Musée de la Romanité à Nîmes est ouvert tous les jours de 10 h à 19 h en juin, de 10 h à 20 h en juillet-août. Ensuite, tapez ou cliquez museedelaromanite.fr                                                                                          

Retrouvez les quatre articles précédents :

Nîmes - La romanité aux prises avec « la diversité » [1]

Nîmes - La romanité aux prises avec « la diversité » [2]

Nîmes - La romanité aux prises avec « la diversité » [3]

Nîmes - La romanité aux prises avec « la diversité » [4]

Texte_captif_forme_1-02.jpg

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel