Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Histoire & Actualité • Un dossier détonnant Spécial Mai 68 : Retrouvez l'étude de Rémi Hugues pour Lafautearousseau [32 articles]

Aspects de la France, couverture en mai 68, numéro spécial   

 

2293089609.14.jpgRémy Hugues a rédigé pour les lecteurs de Lafautearousdeau une série d'articles sur Mai 68 dont on commémore partout les cinquante ans.  

Ces articles sont parus tous les jours de mai et le dernier hier, 1er juin. Ils composent un dossier qui reste intégralement consultable sur le blog. [lien ci-dessous]. 

1573814046.pngRémi Hugues est beaucoup trop jeune pour avoir vécu Mai 68. Il en traite d'un regard neuf, extérieur, mais documenté et érudit. Avec le recul qui met en lumière les causes profondes et les forces principales plus ou moins dissimulées qui ont produit la révolution de Mai. Dont ceux qui ont été spectateurs ou acteurs dans le camp d'en face - dont nous, à l'Action Française qui avons été alors très actifs - ne furent pas nécessairement conscients. En ce sens, le dossier que Rémi Hugues a réuni vaut à la fois rappel des faits et découverte de ce qui avait pu passer inaperçu de plus ou moins essentiel dans le feu de l'action.

Rémi Hugues publie Mai 68 contre lui-même.  Nos lecteurs que le sujet intéresse ne manqueront pas de commander cet ouvrage. 

Retrouvez les articles de cette série en cliquant sur le lien suivant ... 

1105196841.jpg

Dossier spécial Mai 68

L'ouvrage de Rémi Hugues ...

(Cliquer sur l'image)

Couverture_livreM68.png

Commentaires

  • Bref, toute l'argumentation de l'auteur consiste à dire que c'est un complot judéo-américain. Un peu simpliste !Je préfère l'analyse de Gérard Leclerc qui est un témoin des événements.

  • "L'argumentation" de Rémi Hugues, comme vous dites, est néanmoins fortement étayée de textes et de faits. Qui plus est, elle a pour elle la vraisemblance.
    A la vérité, il y a eu plusieurs Mai 68.
    Celui de Gérard Leclerc en est un. Mais il n'est sûrement pas le primum movens des événements. Il n'en est ni la cause ni le moteur. Et il a échoué.
    On peut le préférer, certes. Leclerc est un ami. Mais l'empathie ne dispense pas de la lucidité. Et je trouve les analyses de Rémi Hugues très proches de la réalité historique.

Écrire un commentaire

Optionnel