Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Grenoble ce lundi 23 avril, Centre Lesdiguières : conférence à deux voix avec Nadia Furlan & Damien Berthelemy

 

Nadia Furlan, professeur de Lettres modernes, à la retraite

Les parents sous-estiment le degré de folie du système éducatif de notre pays. Protégée par des média imposant la pensée unique, éliminant progressivement après mai 68 toute contradiction interne, une idéologie extrêmement politisée s'est propagée dans notre système éducatif, sans garde-fou, tels des lapins sur une île sans prédateurs vivant une surenchère
continue et hallucinante jusqu'à l'année dernière... l'actuel ministre se contentant de geler la situation, et de faire paravent en fronçant légèrement les sourcils.

Damien Berthelemy instituteur et professeur de mathématiques/sciences physiques, licencié

Oui, forcément, « c'était mieux avant », et il ne faut avoir absolument aucun scrupule à le revendiquer, à le dire haut et fort. Cependant cela ne doit pas être une excuse pour céder à une forme de paresse intellectuelle. En particulier car toute ré flexion sensée en interne sur l'éducation nous a été confisquée depuis un demi-siècle. Quelles sont les perspectives d'amélioration ? Aller plus loin dans le délire ? Espérer que de l'autonomie des établissements jaillira naturellement la solution ? Ou « faire du neuf avec du vieux » ?

CONTACT

centreslesdiguieres@laposte.net

Écrire un commentaire

Optionnel