Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

NKM avait raison : c'étaient bien des idées de salut national que Buisson aurait voulu faire gagner sous Sarkozy ...

Commentaires

  • La révolution de 89 a en effet laissé libre champ au pire en inventant la guerre moderne, c'est-à-dire la guerre totale, mobilisant tous les hommes, les ressources économiques, financières, techniques, industrielles au nom de motifs idéologiques et visant à l'extermination de l'ennemi, comme l'a excellemment montré Roger Caillois dans son ouvrage '' Bellone ou la pente de la guerre ''. Il y a loin de la guerre d'ancien régime, ritualisée et ne mobilisant que de faibles effectifs à la guerre démocratique moderne qui a initié la logique de la montée aux extrêmes, si bien analysée par Clausewitz. Caillois fait remarquer que la démocratie moderne, inaugurée par la révolution, a présenté des exigences de mobilisation totale telles qu'aucun monarque n'aurait pu en concevoir l'idée. La guerre hitlérienne est l'héritière en ce sens du moment révolutionnaire de 1789.

  • Il faut lire le livre de Stefane Courtois sur Lénine, qui raconte avec beaucoup de précision les racines nihilistes, qui ont modelé Lénine, en relation bien évidemment avec modèle destructeur de la révolution française. Voir le fameux catéchisme révolutionnaire de Netchaiev, - le révolutionaire a rompu tout lien avec le monde civilisé"-qui aboutit à l'assassinat de l’Étudiant Ivanov, assassinat qui servit de source d’inspiration à Dostoïevski pour écrire les "Possédé"s. tout a été prévu jusqu' à ' nos actuels nihilistes. , Bref Lire Courtois et " les démons" me semble un priorité.

Écrire un commentaire

Optionnel