Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Prince Jean : « J'ai la tristesse de vous annoncer le décès de mon frère S.A.R. le prince François d'Orléans survenu ce matin. Je le confie à vos prières »

 

C'est en ces termes que le prince Jean de France, duc de Vendôme, a annoncé ce jour le décès de son frère, le prince François d'Orléans, dont nous savons à quel point il était proche. Nous prenons part à sa peine, comme à celle de toute la famille de France. 

A cette heure, Le Figaro a déjà fait écho à cette triste nouvelle. Mais aussi L'Echo républicain, édition de Dreux, en des termes plus personnalisés que nous reprenons ci-après. 

logo-ER.jpgLe prince François d'Orléans, décédé, aura la chapelle royale à Dreux pour dernière demeure

Les habitants de Dreux avaient l'habitude de le croiser en ville où il venait de temps en temps. Il passait souvent ses vacances chez son frère le prince Jean de France. Il s'est éteint, samedi 30 décembre 2017.

Comme tous les membres de la famille d'Orléans, il aura pour dernière demeure la chapelle royale, à Dreux. Le prince François d'Orléans est décédé, samedi 30 décembre 2017, il avait 56 ans. 

Il est le fils aîné du comte de Paris et de la duchesse de Montpensier. Né avec un handicap mental, il ne pouvait être désigné comme héritier du trône de France. C'est pour cela que c'est son frère, le prince Jean de France qui a hérité de la couronne.

Il passait ses vacances à la chapelle royale

Le comte de Paris lui avait donné le titre de comte de Clermont en 1999 et il vivait dans un foyer dans la région parisienne. Cela ne l'empêchait pas de venir régulièrement à Dreux. Il y était accueilli par son frère pour des vacances et des weekends. Beaucoup de Drouais l'ont croisé dans les rues de la ville. Le prince Jean de France s'est toujours montré très attaché à cet accueil de ses frères et soeurs sur le site de la chapelle royale où ils partagent des souvenirs d'enfance et où reposent les membres de la famille royale.

C'est là aussi que reposera le prince François d'Orléans.   

VOICI LE COMMUNIQUÉ DE MONSEIGNEUR LE COMTE DE PARIS

Monseigneur le Comte de Paris, Madame la Duchesse de Montpensier, leurs enfants les Princesses Marie et Blanche, les princes Jean, Dauphin de France, et le Prince Eudes ainsi que leurs Familles, ont accompagné par leur présence et par leurs prières le Prince François de France qui s’est éteint paisiblement en cette nuit du 30 décembre 2017.

armes-mgr-le-comte-de-paris-h7-300x157.jpg

Commentaires

  • Paix à son âme, que le Prince François d'Orléans repose en paix au milieu de ses ancêtres, dans la Chapelle Royale de Dreux dernière demeure des Princes et Princesses d'Orléans .

  • Paix à son âme, et là DIEU merci nous savons que tu accueilles les belles âmes et je demande a ce cher Prince FRANÇOIS de veiller sur sa chère famille et je m'associe a la douleur de notre Prince JEAN ET DES SIENS a qui je présente mes sincères condoléances

  • heureuse de savoir qu'IL retrouve le berceau dans la paix de ses ancêtres et bien sur nous le confierons a nos prières

  • Nous adressons toutes nos condoléance à Monseigneur le Duc de Vendôme et à la Princesse et l'assurons de notre entier et constant dévouement

  • Bonjour à Tous, Nos prières accompagneront le prince François et nous adressons à la famille de France , toutes nos condoléances. La perte d'un enfant est une épreuve difficile et nous pensons particulièrement à Madame le duchesse de Montpensier en ces pénibles moments., ainsi qu'au Prince Jean qui étaient si proche de son frère.
    Amitiés attristés du sud ouest sous le pluie

  • J'adresse mes plus sincères condoléances à toute la Famille de France et en particulier à Monsieur le Duc et Madame la Duchesse de Vendôme en ce douloureux moment que constitue le décès du prince François d'Orléans.

  • Bonjour à toute notre Famille Royale,

    Mes prières accompagnent le Prince François et j'adresse à la famille de France toutes mes condoléances. La perte d'un enfant est une épreuve insoutenable, mais celle d'un frère tant aimé est un drame. Je pense donc tout particulièrement à sa maman, ainsi qu'au Prince Jean. Que la paix soit avec Prince FRANÇOIS, sa place est tout près de Notre Seigneur.

    Soyez assurés de mon entier et constant dévouement,

    Odile de Marseille

  • Ce qu'écrit Odile Grenet est juste et delicat.
    Pensons donc à la duchesse de Montpensier et aux frères et soeurs du prince François. En particulier au Prince Jean qui, je crois, s'est beaucoup occupé du prince François et était son tuteur.
    Ayons peut-être aussi à l'esprit que l'on s'attache davantage à un parent, enfant, frère ou soeur, handicapé et que la séparation est d'autant plus cruelle.
    Mes condoléances et ma fidélité.

  • Respectueuses condoléances au Prince Jean et à la famille de France.En union de prière.

Écrire un commentaire

Optionnel