Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Colloque à Marseille : Election présidentielle, la défaite du peuple ?

 

« Il existe visiblement en Provence un groupe de jeunes intellectuels d'Action française et une capacité militante qui sont gages d'avenir et de réussite. Il est bon que cela soit dit et que cela se sache à l'Action française et au delà de l'Action française. »  Lafautearousseau

 

Le samedi 4 mars, le colloque de l'Action française Provence à Marseille a réuni 130 participants sur le thème de l'élection présidentielle. Des intervenants de tous âges et de différentes convictions se sont efforcés de poser des mots sur les maux, en s'interrogeant sur l'incompréhension grandissante entre, d’un côté, les représentants politiques et, de l’autre, le peuple français.

A la suite d'une analyse poussée des discours et des programmes des candidats à la magistrature suprême, ainsi que d’une critique détaillée du fonctionnement des institutions républicaines, la nécessité d'une restauration du politique s’est naturellement imposée pour faire face aux idéologies de la déconstruction de l'homme et de la cité.

Une réflexion riche qui a laissé place à un moment de convivialité autour d’un buffet préparé par les militants. Le succès de ce colloque est le signe encourageant des progrès de notre conspiration à ciel ouvert ; conspiration par laquelle « nous bâtissons l'arche nouvelle, catholique, classique, hiérarchique, humaine, où les idées ne seront plus des mots en l'air, ni les institutions des leurres inconsistants, ni les lois des brigandages, les administrations des pilleries et des gabegies, où revivra ce qui mérite de revivre, en bas les républiques, en haut la royauté. » 

 

Images alternées des tables rondes, de l'assistance et des moments de pause et de convivialité 

17038722_1122549734521784_2069291298806107129_o.jpg

1  

17039230_1122549374521820_1607712814913976434_o.jpg

2   

17097152_1122549547855136_6524436959767417834_o.jpg

17191613_1122549657855125_2859554811366235703_o.jpg 

4  

17097833_1122549424521815_1093875572005319273_o.jpg

5   

17097938_1122550007855090_3320343441795687467_o.jpg

 6

17038652_1122549824521775_6806927346956142768_o.jpg

 7

17157572_1122549931188431_1550775479523421171_o.jpg

17097760_1122549457855145_5801356544012280376_o.jpg

9  

17157769_1122549891188435_6074212172824274413_o.jpg

10 

17157583_1122549987855092_7014364865221486196_o.jpg 

11 

17016757_1122549784521779_5084641819044899446_o.jpg

 12

17097201_1122550054521752_2229041130542876337_o.jpg 

13

Photo 1 à 5 : Première table ronde avec (de gauche à droite) Antoine de Crémiers, Elie Davy, Charles de Meyer, David L'Epée - Photo 6 : moment de pause et de convivialité entre les deux tables rondes - Photos 7 à 10 : seconde table ronde avec (de gauche à droite) Hilaire de Crémiers, Rémi Soulié, Jean-Baptiste Collomb, Philippe Mesnard - Photos 11 et 12 moments de détente après les débats et avant le buffet - Photo 13 : l'équipe féminine sans qui, comme toujours, rien ne serait possible : (de gauche à droite) Prune, Julie, Marie, Léa, Mathilde, Anastasia.  

Commentaires

  • BRAVO aux Jeunes et moins jeunes militants et amis de l'Action française,

Écrire un commentaire

Optionnel