UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Société • L'Islam est étranger à la civilisation française. Pourquoi ne pas l'admettre une fois pour toutes ?

 

Par Gilbert CLARET

Un commentaire, reçu sur Lafautearousseau vendredi 29, qui a retenu notre attention parmi ceux de ces derniers jours, nombreux et souvent excellents. Un regard raisonnable, clair, pondéré et néanmoins très ferme, sur le rapport de la société française à l'Islam. Il nous a paru important de le donner à lire au plus grand nombre de lecteurs de Lafautearousseau. Même si l'heure est plutôt à l'affrontement qui nous est tragiquement imposé, qu'à la réflexion sereine. Mais sans-doute faut-il considérer que l'une et l'autre ne s'excluent pas.  LFAR   

 

L'Islam est étranger à la civilisation française. Pourquoi ne pas l'admettre une fois pour toutes ?

Cette admission était implicite dans la rupture politique avec le concept d'Algérie française. L'Algérie aux algériens, la France aux français. De Gaule l'avait parfaitement compris et mise en pratique tel un homme d'Etat digne de ce nom..

Ceci étant posé, la France, fidèle à sa tradition d'ouverture d'esprit universel, pouvait et pourrait encore parfaitement accepter qu'une petite minorité de musulmans vivent sur son sol, disons dans une proportion de 2% ou 3% de la population française, telle une curiosité intéressante permettant de débattre sur les mérites et particularités ou bizarreries de cette religion si peu conforme à nos religions judéo-chrétiennes, mœurs, mentalités et formes de pensée bimillénaires, sans prétendre nier les apports estimables  arabo-berbéro-ottomano musulmans dans les arts, les sciences, l'architecture et la littérature notamment.

Jacques Chirac, après avoir nié contre toute évidence les racines chrétiennes de l'Europe, a eu l'audace d'ajouter contre la conviction intime des Français, que ses racines étaient autant musulmanes que chrétiennes. Jacques Chirac, parlant au nom de la France, parangon de la haine de soi au sommet de l'Etat ! Il est temps pour la France de recommencer à être elle-même et à s'aimer dans ses racines bimillénaires. Comme l'énonce un sage adage : « soyez vous-même, les autres sont déjà pris ».

Commentaires

  • quand aura-t-on fini de louanger le Grand Imposteur ?
    marre, c'est marre!

  • La seule erreur, la plus grosse erreur de la colonisation c'est de ne pas avoir évangélisé l'Algérie quand c'était possible, je veux dire à partir de 1830.... cette erreur est à l'origine de tous les problèmes d'aujourd'hui...c'est trop tard hélas!

  • Oui, c'est un peu trop tard, n'est-ce pas ? Pensons à aujourd'hui et à demain. Le rétroviseur c'est bien. Mais point trop n'en faut.

  • Pourquoi n'écoutons-nous pas ces intellectuels issus du monde musulman et qui ont échappé à la tyrannie de l'islam ? Cela fait des années qu'ils nous préviennent ... Quand on regarde la France je me dis qu'on n'a jamais vu une société décider de se suicider dans une telle euphorie et le sourire aux lèvres.


    Elle est raciste, peut-être ?
    '' Dans le monde musulman, la pensée est confisquée par l'islam. Il n'existe pratiquement pas de pensée qui ne soit pas religieuse. Il y a un totalitarisme du système islamique car l'islam ne connaît ni l'autonomie du politique, ni l'espace de liberté de conscience. Parler d'islam modéré est aussi absurde que parler d' ''eau bouillante tiède ''.
    Chahdortt Djavann 2007


    Elle est raciste, peut-être ?
    '' Le port du voile est l'emblème du système islamiste. C'est l'étoile jaune de la condition féminie. Ce n'est pas un hasard si la montée du système islamiste et le nombre des femmes voilées coïncident ''
    Chahdortt Djavann 2007


    Il est raciste, peut-être ?
    '' Qu'est-ce que l'islam, sinon une idéologie totalitaire de type fasciste ? Mieux vaut mille fois la démocratie libérale, avec toutes ses imperfections, que la perfection totalitaire de l'islam. Le problème ne tient pas à l'intégrisme musulman, mais à l'islam en tant que tel. ''
    Ibn Waraq. Le Figaro 2001


    Il est raciste, peut-être ?
    '' L'islamophobie, un concept ridicule créé de toutes pièces par les intégristes ''
    Mohamed Sifaoui 2006

    Il est raciste, peut-être ?

    '' Ce n'est pas seulement l'islamisme qui pose problème, c'est l'islam. L'islam rend schizophrène. L'islam prospère sur l'inculture et l'ignorance. L'islam peut difficilement s'intégrer à la France à cause de ses interdits définis par la loi. De plus, il ne veut pas s'intégrer mais intégrer les autres en les convertissant ''.
    Messaoud Bourras 20 février 2006


    Il est raciste, peut-être ?

    '' Il n'y a, je crois, jamais eu d'impérialisme comparable à celui de l'islam et des arabes. C'est un impérialisme intransigeant qui produit une société de névrosés et de nihilistes prêts à tout ''.

    Vidiadhar Naipaul 14 décembre 2001

  • Excellent florilège ! Merci à Jean de Maistre !

  • Pourquoi ne pas l'admettre? Parce qu'ils sont nombreux , qu'ils font des enfants, sont faciles à endoctriner .. Donc tout réuni nous avons là une quantité non négligeable d'électeurs.

    "Les élections" il n'y a que cela qui fonctionne.

    A cause d'elles nous avons une politique à court terme et qui tourne dans le sens du vent. La démocratie le populisme ou ce que vous voudrez n'est que le diktat du plus grand nombre et nul doute que dans peu de temps nous aurons , comme ils le prédisent, un président musulman.

  • 27 juillet
    La non-évangélisation de l'Algérie - laquelle évangélisation était fort possible - n'est pas une erreur mais un crime perpétré par la Révolution française qui n’a pas quitté nos gouvernements jusqu'à aujourd'hui et ceci sans interruption, sauf l'État français de Vichy, et c’est pour cela qu’ils ont condamné à mort son chef. Ordre fut donné aux Pères blancs de ne pas faire de conversions.
    Pourquoi toujours parler de Degaulle, ce monstre altéré de sang, dont les accords d’Évian furent la porte ouverte à l’Islam en France. Oubliez-le.
    Pour ce qui est des apports estimables de la civilisation musulmane, vous repasserez, ils ont trouvé un substrat chrétien. Eux sont incapables. Ils ne sont pas les fils mais les pères du désert.
    Trop tard donc pour enrayer l’islam sauf à convertir les musulmans. Il semble qu’un mouvement se dessine en Algérie ou chaque mois 150 algérois viennent en pèlerinage au monastère de Tibéhirine.
    N’avez-vous pas compris que l’introduction de l’islam en France est une des tactiques de l’immense stratégie de destruction de notre pays, qui est en marche : La Révolution, 2 guerres mondiales, l’avortement, l’immigration etc. Mais la France est insubmersible et nous allons les convertir. Aussi gardons-nous de la haine et du meurtre. Ce ne sont pas ces pied-nickelés qui ont fait des crimes qui m’intéressent mais ceux qui les ont formaté. Dans chaque cas il y a d’incompréhensibles zones d’ombre.
    Baudouin


  • A toutes fins utiles
    J’ai parmi mes fournisseurs, le site magnifique de Canal Académie (http://www.canalacademie.com/ ). On y trouve des exposés récents du professeur Rémi Brague sur l’islam.

    Audio en format MP3. À écouter et à charger. Je mentionne le cours, limpide, « Religion et politique en islam ». Cela vaut tous les bouquins. Lien « http://www.canalacademie.com/ida10972-Religion-et-politique-en-islam.html «

    Et cette question lancinante "que faire?". Et une réponse me semble aller de soi: "faire appliquer nos lois !". Et nous verrons alors le grand remplacement refluer. C'est de façon drastique interdire le port du voile en dehors de l'espace privé, interdire le hallal sous toutes ses formes, c'est faire respecter les codes de décence et d'intimité dans les hôpitaux et les cabinets médicaux, que cesse la gabegie de l'argent public ... etc. La liste n'est pas difficile à établir.
    Mais il faut bien entendu autre chose qu'un simili premier ministre ignare et un président à demi comateux. J'ai les plus grandes inquiétudes pour les législatives; Les électeurs vont ils avoir le courage d'EXIGER un engagement de la part des zigomars qui vont se présenter en recherche de suffrages ?

  • eh oui ! entièrement d'accord
    faire en sens inverse ce qu'ont fait les Ottomans
    mais 3 fois hélas, c'est trop tard

  • Non ce n'est jamais " Trop tard" tant qu'il reste un souffle de vie.
    Regardez toute cette jeunesse venue des cinq continents pour les JMJ .. Il n'y a pas que les paumês des banlieues les hors la loi et les damnés de la terre , il y aura toujours quelque chose de bon dans l'être humain , un besoin de beauté de pureté "d'autre chose " que ce qu'on nous donne à manger tous les jours aux JT et que vous l'appeliez comme vous voulez ou que vous suiviez une religion ou non , tant qu'il y aura un souffle de vie rien n'est jamais perdu.

  • Les accusations d’accointance avec l’extrême-droite ( qui n’est jamais définie d’ailleurs ) dont j’ai aussi été victime de la part de culs bénis de gauche, parce que je dénonce les dangers de l’islam ne m’impressionnant plus et pour une raison très simple. C’est que cette rhétorique est bien connue et on ferait bien de s’en souvenir, c’est celle qu’employaient dans les années cinquante les compagnons de route du communisme au moment où le PC ( ce parti n’est pas de gauche, il est à l’Est disait avec raison Raymond Aron ) au faîte de sa puissance, avait besoin d’idiots utiles pour le protéger contre les critiques à l’égard de l’URSS et des régimes communistes. On se souvient que Soljenitsyne au moment de la parution de l’archipel du goulag a été traîné dans la boue non seulement par les communistes, ce qui était logique, mais par les compagnons de route, comme les journalistes du Monde ou l’ineffable Domenach alors à la tête de la revue chrétienne de gauche Esprit, qui voyaient dans ce pauvre Soljenitsyne un fasciste pur et simple, et par quantité d’autres. On se souvient que le Monde voyait des beautés dans le régime des Khmers Rouges et n’a cessé de vanter le totalitarisme caraïbe de Fidel Castro. On se souvient de l’ignoble parole de Sartre ‘’ tout anticommuniste est un chien ‘’ et ‘’ il ne faut pas critiquer l’URSS pour ne pas désespérer Billancourt ‘’ Ce sont les mêmes aujourd’hui ou sinon eux, du moins leur descendants qui essaient de nous fourguer les beautés de l’islam et qui nous disent qu’il ne faut pas le critiquer pour ne pas désespérer Aulnay sous Bois ou les Mureaux. Les intellectuels de gauche ont un tropisme despotique qui les pousse à regarder avec bienveillance la tyrannie pourvu qu’elle vienne d’ailleurs. Alors non, les attaques comme quoi je serais d’extrême-droite parce que je dénonce l’islamisation du pays ne m’impressionnent pas, parce que je sais qui j’entends alors ! L’islam communisme du XXI° siècle comme le disait un député de droite ? Je crois qu’il a raison, et ce nouveau totalitarisme a trouvé ses nouveaux compagnons de route et idiots utiles.

  • Cincinatus a raison. Non aux catastrophismes anticipés.

  • Mais donc à qui profite le crime ?...

Les commentaires sont fermés.