UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

POUR UNE REFLEXION DE FOND SUR LE MARIAGE POUR TOUS (5) - Sylviane Agacinski : " Métamorphoses de la différence "

h-20-1286827-1223860588.jpgAu lendemain de la grande manifestation du 13 janvier et de son indéniable succès par delà la ridicule guerre des chiffres à laquelle il est vain de trop s'attarder, nous écrivions ceci :"Reste la question de fond. Elle dépasse largement la seule affaire du mal nommé mariage pour tous. Nous aurions tort de nous y enfermer. Car, très en amont, c’est la famille dite traditionnelle elle-même, qui est, depuis bien longtemps déjà, en crise (cf. l’inexorable montée des divorces : aujourd’hui plus de 50% des ménages sont concernés !). C’est donc une réflexion de fond sur la famille, minée par l’individualisme, par l’égoïsme contemporains et, en un sens, c’est une contre-idéologie qu’il faut opposer à l'idéologie radicalisée qui sous-tend le projet de loi gouvernemental. C'est ce qu'il faut lancer, ce qu'il faut être capable d'entreprendre maintenant. Car c'est à cette condition que la grande campagne en cours trouvera un prolongement, durera, s'amplifiera et aura, en définitive, été efficace." En d'autres termes : les manifs, les slogans, les pancartes, c'est très bien, surtout lorsque le succès est au rendez-vous, mais un substrat idéologique sérieux est indispensable !

Dans cet ordre d'idées, nous avons ouvert un dossier des contributions au débat, de différentes personnalités et intellectuels.

Nous mettons en ligne, aujourd'hui, une conférence tout à fait remarquable de Sylviane Agacinski*, "Métamorphoses de la différence", conférence donnée dans le cadre des Semaines sociales. (VIDEO I). Sylviane Agacinski confirme, d'ailleurs, et résume son analyse au cours d'un entretien récent sur Europe 1 que nous mettons également en ligne. (VIDEO II)

D'autres contributions suivront et constitueront notre dossier, désormais à la disposition de tous : "POUR UNE REFLEXION DE FOND SUR LE "MARIAGE POUR TOUS" **. 

  
S. Agacinski_Métamorphoses de la différence... par Les_Semaines_sociales

 


Mariage gay : "le gouvernement s’est fourvoyé" par Europe1fr 

* Sylviane Agacinski, philosophe, professeur agrégée de philosophie. Epouse de Lionel Jospin. Elle a publié de nombreux articles et une dizaine de livres, dont les derniers sont consacrés à la question des rapports entre les sexes.

 

** Précédentes mises en ligne :

> 14.01.2013 : Jean-François Mattéi article du Figaro : "Mariage pour tous et homoparentalité".  

> 22.01.2013 : Chantal Delsol, entretien avec Jean Sévillia (Figaro Magazine).

> 29.01.2013 : Thibaud Collinarticle dans Le Monde du 15 janvier. 

> 5.02.2013 : Hilaire de Crémiersnote parue sur le site de Politique Magazine, le 15 janvier.   

 

Commentaires

  • Sylviane Agacinski fait remonter sa réflexion jusqu'aux deux récits de la Genèse (I et II) qui donnent, de la création du couple homme-femme, deux versions différentes, voire opposées.

    Son travail est remarquable et, cette évocation des deux récits de la Genèse m'a rappelé le très beau poème de Maurras intitulé "La Monade rêvée" - qui n'est pas sans rapport avec le propos de Sylviane Agacinski.

    Peut-être en sera-t-elle surprise, mais je retranscris, ici, ce poème, à son intention, pensant que, comme elle-même, comme Hannah Arendt, Maurras devait préférer le premier récit (Genèse I) au second :

    LA MONADE RÊVEE

    Le monstre appelé Tite ou nommé Bérénice
    Jadis compta pour deux. Il ne fait plus que l’Un.
    Les discours échangés, les lèvres qui s’unissent
    Ont enfin pris leur vol en un même parfum.

    Que peut-il demeurer de la double nature
    Vieille neige fondue au souffle du printemps ?
    Le sillon recouvert où souffre la blessure
    Offre l’unique fleur à l’éternel instant.

    - Tu ne comprendras rien au songe de la Vie
    Tant que tu méconnais quel miracle d’amour
    A conduit, par degrés, d’aube en aube ravie,
    Son obscure dyade à l’unité du jour.

  • Mes félicitations pour le beau poème à M. Gérard Pol.
    Attention au changement de langues entre les sémitiques et le Français. ADAM c'est tantôt le HOMO latin et tantôt le VIR, ce qui pose question lorsque ADAM est traduit par un nom propre, il faudrait le traduire par "Humanité" (HOMO) ou comme un nom propre(Vir) selon les chapitres de la Genèse.
    De plus,n'oublions pas la symbolique des lettres hébraiques où le Aleph signifie la puissance divine et le sang (dam) celle de la vie. Tout le mystère de l'homme est contenu dans le nom où sa destinée est sa divinisation; saint Séraphim de Sarov a dit que le but de la vie chrétienne est l'acquisition du Saint Esprit.
    Quant au mariage, il ne faut pas oublier que c'est une petite église au centre de laquelle le Christ doit être présent; le problème aujourd'hui est que, au moment où la famille est réunie, la télévision a remplacé la prière et qu'elle est , selon le dire de mon professeur de droit pénal, "une école du crime" et le mariage comme le christianisme y sont rédiculisés.

  • Merci Claude,ce qui est ridicule à mon sens c'est que toutes ces personnes de même sexe qui veulent se marier pour pouvoir adopter des enfants,sont nées d'un homme et d'une femme!Chercher l'erreur....La messe est dite.

  • Merci Claude.Ce qui me semble ridicule,c'est que ces couples de même sexe sont issus,nés d'un homme et d'une femme.Chercher l'erreur.La messe est dite.

  • Je me permets de signaler aussi ce lien vers un texte très intéressant du philosophe Yves Charles Zarka, « Fin du mariage ? »
    http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/02/07/mariage-pour-tous-ou-fin-du-mariage_1828170_3232.html

    Dans les Echos de ce matin on lit un recensement de l’INSEE : 200.000 homosexuels vivent en couple, donc 100.000 "paires". Un sur dix "héberge" un enfant. Donc les pantins désarticulés qui « gouvernent » notre pays ont mis le Code Civil cul par-dessus tête pour 10.000 cas. Certes 10.000 enfants massacrés, mais quelle était l’urgence d’organiser une telle foire, dans un pays qui enregistre 1.000 à1.200 chômeurs de plus chaque mois ?

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL