UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La France perd pour la 2ème fois son "Triple A" ? Pas grave ! Ayrault nous sort de son chapeau un "Triple P"...

(du Blog de Patrice de Plunkett, citant le Canard enchaîné du 21 novembre 2012) : 

"Le lundi 19 novembre, le très chic hôtel quatre étoiles Radisson Blu, installé dans les murs de l'ancien palais de justice de Nantes, a ouvert ses portes. La chambre standard y coûte 195 euros la nuit, et la suite 345 euros..."

ayrault,ayraultport,nantes,radisson,canard enchainéCe palace "est parfaitement de gauche" : "les murs appartiennent au conseil général (de gauche), lequel en a concédé l'usage à une filiale d'Axa pour, excusez du peu, les quatre-vingts ans à venir. Tous les hommes politiques du coin, Ayrault le premier, vous le diront : la ville de Nantes avait grand besoin de cet hôtel chic. Tout comme elle a grand besoin du nouvel aéroport. Les deux projets obéissent à la même logique."

Au delà des prétextes ("tous bidons") invoqués pour imposer la construction de l'ayraultport, ses promoteurs donnent en effet la vraie raison : "Les territoires sont entrés dans une logique de compétition pour attirer les investissements ainsi que les événements porteurs d'image et de retombées économiques tels que les congrès, salons ou événements culturels majeurs." D'où l'idée d'un aéroport prestige-paillettes-people : "D'un coup d'avion, faire Nantes-Berlin pour voir une expo, attirer l'élite londonienne pour le nouveau spectacle de Royal DeLuxe, remplir les salles de congrès internationaux et le Radisson Blu..."

Vous avez dit : "socialistes" ?

Commentaires

  • Ayrault est un psychopathe sous des abords avenants. Natif de la ville de Stofflet, son instruction primaire est dûe au curé de la paroisse dont il tiendra l'orgue. Pur produit de la jeunesse étudiante chrétienne et des dégâts que celle-ci a causés chez des jeunes auxquels on a fait mélanger la doctrine sociale de l'Eglise avec l'utopie socialiste. Pour lui la démocratie n'est que "bouillie pour les chats". Il l'a montré à la mairie de Nantes où, sous des aspects bonasses il a gouverné d'une main de fer, n'hésitant pas à baisser le volume du micro de ses opposants (en particulier lors d'une séance consacrée au futur Mémorial de l'esclavage). Il a mis la ville de Nantes en état de faillite ; il est donc un bon associé de Flamby qui a ruiné la Corrèze. Il veut "son" aéroport, qui sera à 5 Km de chez moi, aéroport inutile, l'actuel n'étant pas arrivé au quota de passagers qui avait décidé de sa création en 1972. Quitte à détruire une zone naturelle de qualité et tout un village. Mais ce n'est pas grave, ce n'est pas chez lui. Comédien surdoué, il a ressorti sa Brigitte des coulisses où elle n'était même plus depuis trois ans préférant une autre, clientélisme électoral oblige. Un voyou!

Les commentaires sont fermés.