UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'armée dans les Cités : quand c'est le PS et La Provence qui disent la "terrifiante réalité"...

Voici la "Une" de La Provence d'hier, jeudi 30 Août. Il y a peu - et nous y avons largement fait écho ici - le même quotidien parlait de "la terrifiante réalité" des Cités...

2 questions, politiquement très incorrrectes :

1. Comment en est-on arrivé là ? (nos lecteurs et nous connaissons bien la réponse...)

2. Quand est-ce qu'on arrrête de marcher sur la tête, et de faire entrer et naturaliser 230.000 "nouveaux" par an ? Car, de mémoire de Marseillais jamais quelqu'un n'a eu, depuis 26 siècles que la ville existe, à dire une chose pareille (au demeurant éminemment juste, évidemment...) 

une 2012.jpg 

Commentaires

  • VU CE qui se passe en Srie, avec nos 1500 zones de non droit je nous vois mal nous en sortir

  • On imagine une commando quelconque où le 1/10 e est d'origine sub-saharienne. Il n'iront pas dans ces enclaves et la pagaille sera immense.

  • Effectivement,il y a un lien logique entre ce qui se passe
    a Alep et ce qui se passera chez nous ,tres bientot.

    Les combattants fanatisés s'infiltrent dans les zones de non droit puis tiennent en otages les occupants (surtout les blancs).

    Si cela n'est pas encore déclenché,c'est simplement parce que
    les "transferts" de combattants continuent d'avoir lieu afin de conforter les "troupes" le jour ou il sera décidé d'attaquer.

    Ce jour aura lieu le plus tard possible afin d'avoir pu créé
    au préalable une situation de non retour en termes d'occupation du nouveau Frankistan.

    D'un point de vue "conceptuel"c'est imparable.

    Les médias Rippoublikains-Humanistes sont leurs meilleurs alliés pour couvrir cette invasion continue en format perlé.

  • Extrait de Il Giornale:

    Il est miraculeux de découvrir que le rassemblement de milliers de musulmans à l’Arena de Milan n’a pas suscité les mêmes réactions que la rencontre avec le Pape en mai : pas de dessins humoristiques, aucune protestation contre l’obscurantisme religieux, pas de plaintes sur la circulation difficile, pas de polémiques sur les coûts, pas de défense laïque et anticléricale, aucun blasphème écrit sur les murs, aucun événement féministe, pas de réactions de l’Union des agnostiques athées rationalistes, aucune exhibition de la communauté lesbienne, pas de chaînes sur FB, pas d’indignés en marche, aucun anathème de la part des blogueurs, pas de question parlementaire, personne n’a demandé de l’argent pour les victimes du tremblement de terre, pas de couverture du Vernacoliere (un journal satirique), pas d’excréments lancés à la face du Prophète, pas de Wikileaks sur la Mecque, pas de T-shirt Iron Maiden, même pas un enfant de Satan, un fan du Diable, une émeute Pussy Riot quelconque, un petit-fils de Van Gogh, un imam pédophile, une exposition blasphématoire mais de haute et noble valeur artistique : et pourtant, alors qu’on parle d’intégration entre les peuples, les gens et les sexes, peut-être pour la première fois en deux cents ans à l’Arena les femmes ont été séparées des hommes….

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL