UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Négation d'Auschwitz par un groupuscule grec : une négation, qui renvoie à une autre négation...

          "Auschwitz, quoi Auschwitz ? Je n'y suis pas allé. Que s'y est-il passé ? Vous, y étiez vous ?" Tel est le propos tenu par le chef du groupe néo-nazi Chryssi Avghi ("Aube dorée"), le mardi 15 mai.

        Le propos a été abondamment rapporté par la presse écrite et parlée, condamnant à bon droit l'energumène et... s'arrêtant là.

        Mais ce négationniste/révisionniste n'est, hélas, pas seul de son espèce; et celle-ci ne sévit pas seulement en Grèce : elle prospère chez nous, aussi, bien confortablement installée dans le monument de mensonge officiel édifié sur le monceau de cadavres du Génocide vendéen....

        Voilà ce qu'ont omis de nous dire les journalistes, justement scandalisés mais s'arrêtant net dans leur élan, là où cela devait commencer à devenir intéressant....

        Eh, oui, car leur belle et grande République idéologique, leur nouvelle religion républicaine (que, croient-ils, le monde entier nous envie..., cette bonne blague !), elle a bel et bien commencé par le Génocide vendéen, toujours nié deux siècles après...

        Mais, bien conformatés par le mensonge officiel, promu vérité d'Etat, et dont ils sont un pur produit, nos journalistes ne sont pas allés voir plus loin : volà pourquoi il faut, et il faudra encore, à temps et à contretemps, redire et remontrer les mêmes choses, jusqu'à ce que la vérité vraie finisse par entrer dans les têtes, à commencer par les leurs : Voir notre Album : Totalitarisme ou Résistance ? Vendée, "Guerres de Géants"...  :

Totalitarisme ou Résistance ? Vendée, "Guerres de Géants"... 

          ...Et, pire que nié, effacé de l'histoire par une conspiration du silence terriblement efficace, même si l'édifice commence sérieusement à craquer et se lézarder de toutes parts : il va tomber, il tombe, "avec lenteur", comme dirait La Fontaine, mais il s'effrite et se délite chaque jour un peu plus .....

        Il n'empêche : le discours tenu par le chef grec d'"Aube dorée" (!) est exactement le même que celui que tiennent les descendants de Saint Just, pour qui la révolution était, aussi, une "aube dorée" : et leurs "descendants" d'aujourd'hui disent la même chose : "Génocide vendéen, quoi Génocide vendéen ? Je n'y suis pas allé. Que s'y est-il passé ? Vous, y étiez-vous ?"...

         Bien sûr que non, nous n'y étions pas. Et pourtant, il a bel et bien eu lieu. N'en déplaise aux révisonnistes/négationnistes du Système en place, dont les fondements sont le mensonge et le travestissement des réalités; et qui, au crime de Génocide, ajoutent celui de Mémoricide....; tel celui qui se fait appeler "le citoyen Thimèle", et à qui nous avons répondu rapidement ceci :

         Au citoyen Thimèle.pdf       

        Ils ont bonne mine, eux qui donnent des leçons de morale à la terre entière et qui crient de grands mots : "Fraternité", par exemple...

       Fraternité ? Génocide, répondit l'écho.....

Les commentaires sont fermés.