UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sarkozy ? Dupont-Aignan ? Le Pen ? un(e) autre ?.....

        Nous l'avons dit : nous ne donnerons pas de consigne de vote, préférant consacrer toute notre énergie à la tâche qui est la nôtre en propre, et que personne d'autre que nous ne fera à notre place si nous ne le faisons pas : expliquer, à temps et à contre-temps, que ce n'est pas d'un changement d'homme - ou de femme... - dont la France a besoin, mais d'un changement d'Institution : c'est beaucoup moins gratifiant, mais c'est beaucoup plus profond, et - au sens fort du terme - c'est beaucoup plus politique....

       Ceci ne veut pas dire que nous nous désintéressons de l'avenir immédiat de notre Pays et que nous nous réfugions sur Sirius. Nous suivons la campagne, analysant les programmes et les propositions de chacun, à la lumière de l'intérêt général et du Bien commun.

       Pour le reste, nous voyons bien que se dessinent, chez les royalistes, certaines tendances, et nous ne trouvons pas choquant que les royalistes débattent entre eux : nous pouvons même faire écho, ici, à leurs arguments...

       On sait, par exemple, que la NAR (Nouvelle Action Royaliste)  appelle à voter pour Nicolas Dupont Aignan. Il suffit de lire les commentaires pour voir que certains de nos lecteurs voteront, eux, Sarkozy : c'est le cas de P.H. qui nous demande si nous serions d'accord pour passer un texte, écrit par Jean Marichez, chercheur à l' École de la Paix de Grenoble, et a priori - ce que ne laisserait pas deviner ce "papier"... - "plutôt à gauche". 

        Ce Blog étant ouvert à tous nos amis, nous passons bien volontiers ce texte, en ayant pris soin de prévenir P.H. qu'il devait s'attendre à une pluie de "commentaires", et en rappelant ce par quoi nous avons commencé : pour nous, la tâche essentielle n'est pas de vivre au rythme du Système, ni d'entrer dan son jeu, ni d'y dépenser notre énergie, mais de proposer à nos compatriotes de renouer avec l'Institution royale qui a "fait" la France, et sa grandeur.....

        Voici le texte envoyé par P.H, qui, n'en doutons pas, va "faire pleuvoir"..... :

       Les_resultats_de_Sarkozy.pdf

Commentaires

  • Ce n'est pas que Sarkozy n'a rien fait, c'est qu'il en a trop
    fait et mal. Ce ne sont pas les actions qui comptent, mais les
    résultats qui ne sont pas au rendez-vous.

    A-t-il fait baisser le chômage? Non, bien au contraire, près
    d'un million de chômeurs en plus; a-il réduit les inégalités
    sociales? Non, il les a aggravées. A-t-il réduit la dette, par un
    effort justement réparti ? Non, il l'a aggravée et dans la plus
    grande injustice sociale. A-t-il défendu nos intérêts face à
    l'Allemagne ? Non il s'est couché. S'est il opposé au monde
    de la finance pour lui imposer des règles ? Non, il a laissé la
    spéculation se poursuivre et les scandaleuses rémunérations
    à l'abri de la fiscalité. A-t-il dignement assuré sa
    fonction d'arbitre et de Chef d'Etat ? Non, il l'a désacralisée et
    a bafoué en permanence le principe de séparation des
    pouvoirs.

    Il nous a surtout fait perdre notre temps et maintenant, cela
    suffit.

  • En ce qui concerne la politique étrangère, permettez moi de vous dire que jamais la France n'a eu une politique aussi exécrable :
    - Vous avez le culot d'appeler "Efficacité dans le choix de la méthode" pour résoudre la crise européenne due au
    référendums négatifs en France et aux Pays-Bas. Tout simplement pour imposer une solution fédérale aux français contre leur volonté
    - Leadership de la France dans la résolution des multiples crises européennes. En fait, notre diplomatie se borne à des gesticulations et des déclarations vantardes.
    - Pour la Géorgie, comme pour la Côte d'Ivoire, nous avons été les roquets des USA. Quant à la Libye, notre action hypocrite et irresponsable n'a pas fini de déchaîner les malheurs
    - Retour de la France dans l'Otan: une erreur funeste qui nous enchaîne à la superpuissance contre notre honneur et nos intérêts. Mélenchon n'a pas tort de dire que les USA sont le plus grand problème mondial
    - Meilleures relations avec les États-Unis, l'Angleterre, mais pas du tout avec la Russie ni la Chine,ni l'Inde, ni le Brésil…
    - Engagement acharné en faveur de l’Euro, contre tout bon sens
    - Gestion imaginative et énergique mais aveugle de la crise
    - Intervention scandaleuse dans les affaires de la Syrie, dans un langage grandiloquent et outrecuidant.

    Bref, je ne voterai pas Sarkozy, ni au premier, ni au 2° tour, car je crois qu'il n'est pas possible de faire une politique étrangère pire que la sienne

Les commentaires sont fermés.