UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les propos indécents d'un député : insanité, ou très grosse fatigue ?

        Serge Letchimy, député apparenté PS de Martinique, a évoqué les "camps de concentration" et le "régime nazi" en dénonçant les récents propos de Claude Guéant sur les civilisations : "Vous, M. Guéant, vous privilégiez l'ombre, vous nous ramenez jour après jour à ces idéologies européennes qui ont donné naissance aux camps de concentration".

        Il n'y a que deux réponses à une telle indécence et une telle insanité : soit la déchéance du mandat de député pour indignité de parole et de comportement; soit une proposition de séjour longue durée dans un centre de repos, pour grosse, grosse, mais alors très, très grosse fatigue... "Hénaurme" fatigue, comme dirait Flaubert..........

        Quant à notre pauvre Pays Légal, entre un ex Président condamné et des députés qui se ridiculisent en discréditant le Pays tout court, il s'enfonce inexorablement, chaque jour un peu plus, dans le grotesque, le minable, le misérable; "fluctuat", et de plus en plus; mais il est des descentes que l'on ne remonte pas : quand un "prestige", un "respect" est définitivement atteint, qu'il est mort, c'est toujours grave pour la personne, la chose ou l'autorité en question : nous en sommes là, pour le Pays légal, avec la Crise en toile de fond : fluctuat, fluctuat, fluctuat.....

        Il a comme devise celle de Fouquet, mais à l'envers : pour Fouquet, c'était "Quo non ascendet ? (Jusqu'où ne montera-t-il pas ?). Le Pays légal de notre pauvre république idéologique c'est : Quo non descendet ? Jusqu'où ne s'abaissera-t-il pas ?

Commentaires

  • Le rédacteur souhaite-t-il vraiment la victoire du frère Hollande?
    Après tout,Gambetta clamait lui-même qu'il votait pour le plus bête ! Il est cependant loin d'être certain que la politique du pire soit la meilleure.

  • Dans la déclaration de Guéant il y a probablement une erreur dans les termes (pour ce que j'en ai compris). En effet dans "civilisation", il y a entre autres les notions de respect, de courtoisie, de volonté de vivre ensemble avec harmonie, de développement intellectuel, culturel scientifique et donc de liberté. Mais Guéant a sans doute voulu parler de ces sociétés ou rien de tout cela n'existe. Dans ce cas il ne s'agit pas de comparer des civilisations, mais de comparer la civilisation à la barbarie. Et là nous nous retrouvons dans la configuration de 1830 ou la conquête de l'Algérie a été largement motivée par la nécessitée de neutraliser les Barbares qui capturaient les équipages des navires et accessoirement pratiquaient des razzias sur les côtes sud de l'Europe pour se procurer des esclaves. Mission accomplie jusqu'en 1961, date à partir de laquelle on laissa aux barbares leur autonomie. Mais comme la nature a horreur du vide, il doit y avoir chez tous les peuples un déterminisme. Ce qui a été réglé en 1830 nous revient en France, cette fois-ci par l'intérieur et par la "grâce" d'une invasion favorisée par des politiciens inconscients ou pire, soucieux de détruire notre civilisation. Peut être Guéant a t-il voulu évoquer ce problème, mais seulement sous forme rhétorique puisqu'il veut "réduire" à 180 000 le nombre des nouveaux arrivants parmi lesquels, évidemment beaucoup de Barbares.

  • Il y a une petite erreur. La devise de la France est devenue celle qui est la devise de Paris depuis quelques années, et non bien sûr la devise d'origine où l'orgueil de la Cité est représenté par un vaisseau flottant sur les ondes. Maintenant ce serait plutôt un bathyscaphe troué et sans pilote. Ce qui expliquerait alors que "Fluctuat nec mergitur" soit devenu "Mergitur nec fluctuat", coule mais ne ne flotte pas.
    Quant à l'explication d'Hommet, elle est bien.
    Quant aux déclarations du taré de La Martinique, le Ch'timi, elles relèvent de la provocation et de l'insulte gratuite. Il devrait être reconnaissant envers une métropole qui assure la richesse de son île, qui fait partie des "danseuses de la République". D'autre part il n'est pas concerné par les propos, détournés de leur sens, de Claude Guéant.

  • Ce député hystérique a une petite cervelle et aucune culture historique. Son langage simplet est-il destiné à plaire aux nouveaux barbares aussi incultes que lui ?

  • Leo Strauss a été le premier à dénoncer sous l'expression de "reductio ad hitlerum" le procédé consistant, parlant de quelque chose ou de quelqu'un, à l'assimiler de façon polémique au nazisme afin de le discréditer durablement.
    Ce procédé a pris au cours de ces dernières années une extension d'autant plus grande que l'éloignement historique permet, dans une optique de propagande, de donner aux mots une plasticité proportionnelle à leur degré d'indétermination.
    Ces mots, n'étant plus définis, sont arbitrairement posés comme synonymes. Ne désignant plus rien de particulier, ils peuvent être rapportés à peu près à n'importe quoi, l'absence de rigueur intellectuelle et l'inculture faisant le reste.

  • Ce député des Antilles affiche un niveau intellectuel très bas. Il ignore totalement l'histoire, se contentant d'ânonner les diatribes proférées jadis par les communistes à l'encontre de leurs adversaires politiques. Ce comportement relève du psittacisme ou du plagiat. Tout ce qui est excessif est insignifiant disait Talleyrand. Dans cette algarade sans lendemain, ce qui est intéressant de noter est l'ingratitude de ces territoires d'outre-mer à l'égard de leur métropole. Quand on compare leur niveau de vie à celui des Etats iliens indépendants, on peut dire qu'ils ont beaucoup de chance. Hélas, ils n'en sont pas conscients, estimant que tout leur est dû! On devrait rapidement leur donner l'indépendance. Ce serait un vrai soulagement quitte à chagriner les tenants des zones maritimes exclusives, en réalité peu fécondes si ce n'est pour la gloriole et les tréteaux des républicains du dimanche.

  • Ce député Martiniquais est-il un Français à part entière ou bien un Français entièrement à part?????????????????

  • bonjour

    on peut se poser des questions ??????????????????

    cordialement

Les commentaires sont fermés.