UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Message de la NAR (Nouvelle Action Royaliste) : "Quand France 2 s'intéresse aux royalistes..."

        Au cours de son journal télévisé du samedi 4 février, France 2 a diffusé dans le cadre de son « 13h15, le samedi » un reportage intitulé « Chacun cherche son roi ». Sollicitée voici plusieurs mois, la Nouvelle Action royaliste avait accepté de participer à cette émission. Bertrand Renouvin a reçu longuement la journaliste chargée du reportage, il a été filmé dans nos locaux par une équipe qui a pris de nombreuses images de notre réunion du "Mercredi de la NAR" du 30 novembre 2011, de la conférence du professeur André Grimaldi et du dîner qui a suivi.

        Deux jours avant la diffusion de l’émission un message téléphonique prévenait Bertrand Renouvin que l’émission avait été raccourcie « faute d’accès à certaines personnalités » et qu’il avait fallu par conséquent (?) « faire le deuil de certaines séquences ». Comme « nous faisions un peu figure d’OVNI dans ce tournage » consacré à un « sujet coloré mais pas caricatural », la « séquence NAR » a été supprimée parce qu’elle était « beaucoup plus poussée » et qu’elle ne « rentrait pas dans le cadre ».

        En clair, la NAR a été rejetée à cause du sérieux de son projet politique. Du coup, les royalistes ont été réduits à l’idée que s’en font les metteurs en scène de la télévision : une poignée de nostalgiques entourant un prince espagnol et banquier, un hypothétique candidat à la présidence, un groupuscule d’extrême droite…

        C’est ainsi que France 2 conçoit l’information.

Nous laissons à la NAR la responsabilité des appréciations qu'elle porte sur des organisations royalistes autres qu'elle-même. Bien que, pour une part, l'on puisse les comprendre et les partager.

Notre sentiment et, le cas échéant, notre proposition, est que, comme les médecins, tous les royalistes doivent se faire, en toutes circonstances, obligation de respecter ce précepte minimum et de bon sens : Primum non nocere. (Avant tout, ne pas nuire). Qu'on y réfléchisse ! Qu'on se le dise ! lafautearousseau

Commentaires

  • J'ai vu cette émission. Il y avait de quoi devenir REPUBLICAIN, tant cette diffusion était caricaturale.
    On n'y a vu que le Prince Luis Alfonso, appelé Louis XX ( souvenir d'ARDISSON????), le Prince JEAN n'est même pas apparu. La Restauration nationale comme la NAR ont été évitées. Le CRAF a été représenté lors de la cérémonie Jeanne D'arc, avec force vociférations.
    Ils nous ont montré le Prince et le Princesse de BAUFFREMONT, privés de château...
    et l'Alliance Royale largement mise en avant.
    J'espère que la RN va réagir par un communiqué musclé adressé à FRANCE 2, chaîne de désinformation.

  • Vladimirs Volkoff a dit que "le taux de véracité d’une information n’a aucune importance, seule compte son taux de vraisemblance".
    Dans un monde où l’"opinion" est reine, la vérité devient elle-même une opinion parmi d’autres. Comme le disait Jacques Ellul, "il n’y a pas vraiment d’information à la télévision, il n’y a que de la télévision ".

  • Cher administrateur,
    Dix-sept mille mercis pour votre commentaire si sage !

    Si certains lecteurs n'ont pas eu le loisir de voir l'émission, il suffit de cliquer sur l'article " Primum nocere " de la page
    http://cril17.info/ ...

    Aussi, permettez-moi de profiter de votre généreuse hospitalité pour vous remercier chaleureusement pour l'hommage que vous rendez à Jacques Bainville ! ...

Les commentaires sont fermés.