UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Barak Obama accumule pour la deuxième fois un gigantesque trésor de guerre : car le pouvoir s'achète, ça se passe comme ça, en démocratie...

          Et la chose n'est pas taboue : on la crie même sur les toits, on ne s'en cache absolument pas. Sur le fil LCI du dimanche 1er janvier, on a pu lire un assez long article expliquant la stratégie d'Obama : se déclarer Président le plus tôt possible (ici, c'est l'inverse !...).

       Obama s'est déclaré candidat le 4 avril dernier car, selon la législation américaine, pour récolter des fonds et les verser sur son compte de campagne, il faut se déclarer officiellement candidat. Plus tôt c'est fait, plus vite il est possible d'amasser un trésor de guerre pour la bataille finale. Or cette année, malgré la crise, les observateurs estiment que le vainqueur devra débourser... un milliard de dollars  (contre 750 millions en 2008) !

       Traduit en langage "pour les nuls" (de la célèbre collection à la couverture noire et jaune) : "T'as du fric, t'és président des USA; t'en a pas, tu l'es pas". Ce qui, reconnaissons-le, n'est certes pas du La Fontaine, mais est tout aussi clair !...

       Les traditionnels dîners auxquels participent de généreux bienfaiteurs (et dont les dons sont limités à 2.000 dollars) sont donc organisés depuis longtemps, mais, comme en 2008, Barack Obama mise aussi sur les classes populaires à qui il demande des dons microscopiques de quelques dollars, souvent via les réseaux sociaux. Multipliés par plusieurs centaines de milliers, ces dons se révèlent être une arme redoutable.

        On devrait faire çà, sur lafauterarousseau !....

       Au total, fin septembre (ce sont les derniers chiffres disponibles), Barack Obama avait déjà amassé 99,5 millions de dollars, dont la moitié grâce aux petites donations de moins de 200 dollars. C'était plus que tous les candidats à l'investiture républicaine réunis !

       Moralité (transposable des USA à chez nous) : la Nature ayant horreur du vide, il faut qu'il y ait quelqu'un au sommet de l'Etat. On l'a enlevé, la Nature l'a remplacé. On avait les Rois, on a l'Argent-Roi.....    

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL