UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quand Eva Joly "dérape" (pour parler comme "eux") !...

eva-joly-1jpcf59-f8cfe.jpg            Dans la droite ligne de Marianne et de sa Une scandaleuse, Eva Joly vient, à son tour, de perdre son sang froid. Et de tomber dans l'excès dont Talleyrand disait, avec raison, qu'il est insignifiant...

            A propos de l'évacuation par les forces de l'ordre d'un squat sous autoroute (un squat de Roms) elle n'a rien trouvé de mieux que de dire qu'il s'agissait "d'un racisme d'Etat" et de "fascisme".

            Elle devrait penser à ce que disait Pasolini :

            “Une bonne partie de l’antifascisme d’aujourd’hui… est soit naïf et stupide, soit prétextuel et de mauvaise foi ; en effet, elle combat ou fait semblant de combattre un phénomène mort et enterré, archéologique, qui ne peut plus faire peur à personne. C’est, en somme, un antifascisme de tout confort et de tout repos”

        C'était le jeudi 12 août, en boucle toute la journée sur les journaux permanents de LCI et BFM. Avec, à chaque fois, l'inévitable représentant de ces Associations, dont on sait que nous demandons la dissolution ou, à tout le moins, l'arrêt du financement par des subventions provenant de fonds publics.

           Il a déclaré que l'Etat n'avait rien prévu pour le relogement de ces personnes ni la scolarisation des enfants. Mais il y a, sur terre, entre 2 et 3 milliards de personnes - voire plus... - qui vivent en dessous du seuil de pauvreté, ou dans des conditions très précaires.

           Selon ce démagogue, l'Etat français devrait prévoir le logement et la scolarisation pour tous les pauvres du monde ? Et à quel titre ? La France a juridiction sur le monde entier, maintenant ?

           Et, surtout, qu'il nous dise où et comment il compte prendre l'argent !...

Commentaires

  • L'assimilation abusive de certaines politiques au nazisme et au fascisme se nomme la "Reductio ad Hitlerum". L'utilisation de ce procédé montre la manipulation médiatique et le populisme dont font preuve de nombreux politique.

    Le fait de parler régulièrement de fascisme fait croire que la bête immonde existe encore, et légitime leurs attaques débiles !

    http://franceroyale.e-monsite.com/blog,comprendre-la-reductio-ad-hitlerum-1-2,318607.html

Les commentaires sont fermés.