UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Troisième tué en trois jours: un 39ème soldat français meurt en Afghanistan.....

            (Dépêche d'agence)

            Un sous-officier, victime de l'explosion d'une mine artisanale, est décédé le mercredi 13 janvier. Deux autres soldats français ont été blessés dans cette explosion mais sans que le "pronostic vital ne soit engagé pour eux", a indiqué à l'AFP le lieutenant-colonel Jackie Fouquereau, porte-parole des forces françaises en Afghanistan.

            L'explosion s'est produite vers 11h45 locales entre Bagram et Nijrab (est) sur le passage d'un convoi logistique de l'armée afghane accompagné de militaires français. Elle a frappé le véhicule de tête, un blindé de transport de troupes. "Le convoi de 14 véhicules comptait 34 militaires afghans et 20 militaires français qui devaient ravitailler les bases et les postes de combat avancés de l'Armée nationale afghane en Kapisa (est)", a encore précisé le porte-parole.

            Le sous-officier tué et les deux autres soldats blessés, qui venaient du 517e régiment du train de Châteauroux (Indre) et du 3e régiment médical de La Valbonne (Ain), appartenaient à une équipe de 32 instructeurs français, formée de logisticiens et placée auprès d'un bataillon de soutien de l'armée afghane, stationnée sur la base de Pol-e-Charki, un camp situé à une douzaine de kilomètres à l'est de Kaboul.

AFGHANISTAN ARMEE FRANCAISE PROVINCE KAPISA.jpg
Dans la province de la Kapisa...

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL