UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Humeur : Augustin Legrand ou la "mal-charité" et les "mal-généreux"..... (1/2)

                Revoilà Augustin Legrand, qui a promis de remonter bientôt non pas quelques campements épars, mais "des dizaines de milliers de tentes" dans tout le pays. "On ne fera pas un mais des campements... on a maillé le territoire, on a demandé aux gens de s'inscrire sur notre site Internet. On fera des campements virtuels en amont, c'est-à-dire que les gens vont s'inscrire sur notre site pour s'engager à venir camper. On s'installera partout à l'extérieur des villes, pour ne pas être dégagés par des CRS, on filmera tout ça, et on finira par une marche vers le centre des villes....".

                On est prévenus !  

AUGUSTIN LEGRAND 1.jpg

           On connaissait la "mal-bouffe", la "mal-traitance", les "mal-logés" et quelques autres "mal" du même tonneau: il semble donc qu'avec ces Enfants de Don Quichotte il faille s'habituer à parler, maintenant, de la "mal-charité" et de ces "mal-généreux" qui, pour dire les choses franchement et comme nous les sentons, nous fatiguent.....

 

          Au début, avec Augustin Legrand on avait été surpris, parce que c'était nouveau. Toutes ces tentes sur le Canal Saint Martin (ci dessous), on avait été plutôt inquiets d'abord, puis franchement pas rassurés du tout quand on a vu que cela se mettait à durer. Mais comme c'était la première fois, et que ça avait fini par finir, on lui avait presque pardonné, à l'Augustin. Il avait fait une folie, qui avait très vite tourné au drame pour les riverains et les commerçants dudit canal Saint Martin. Et accessoirement aussi pour ceux qui étaient sous les tentes, car l'Augustin avait beau dire, ils n'étaient pas à la fête. Une folie qui n'avait donc pas été un franc succés (c'est peu dire !...) pour les sans-logis ou mal-logés...

AUGUSTIN LEGRAND.jpg

 

          Legrand avait remué beaucoup de vent et brassé beaucoup d'air, mais "sa" fameuse loi sur le logement opposable s'était vite révélée être ce qu'elle est vraiment: pour l'essentiel, du pipeau ! Mais on lui avait pardonné, au fond, parce que c'était la première fois; et parce que c'était fini; et parceque, au fin fond de soi-même, chacun se disait que c'était maintenant derrière nous....

 

         Maintenant il remet ça, régulièrement, et là cela devient franchement exaspérant, et on n'a plus du tout envie d'être gentil avec lui, ni de l'épargner ! Il y a beaucoup, de gens généreux en France, et l'Augustin devrait se rappeler de temps en temps qu'il n'est pas seul à l'être. On avait déjà eu la demi-folle de Lelouch, l'allumée de la secte à Breteau, qui nous avait déjà engueulé en direct à la télé, nous expliquant par "a + b" que comme personne (sous-entendu nous, c'est sympa !...) ne faisait rien, elle au moins elle agissait. Résultat des courses, on apprenait très vite qu'il s'agissait en fait de trafics d'êtres humains et de traite des noirs ! Chapeau, l'artiste !....

 

          Et maintenant on se re-fait engueuler en direct à la télé, et régulièrement cette fois ! Et l'Augustin vient nous re-servir son bouillon indigeste et pleurnichard sur les mal logés et gna-gna-gna ! Et re, on essaye de nous re-donner mauvaise conscience: on va apprendre quoi, dans quelques temps sur l'assoce de l'Augustin ?.....Ils ne pourraient pas nous oublier un peu, et nous lâcher les basketts de temps en temps, ces pseudo gourous de la charité mal comprise, de la générosité mal vécue, de la solidarité mal partagée ?.....

 

          Bien sûr qu'il y a des mal-logés, et qu'il faut les aider. Mais il y a en France des milliers, et des dizaines de milliers, de personnes qui ont eu la sagesse et l'intelligence de comprendre qu'elles ne pouvaient rien faire directement pour eux, en particulier, et pour les pauvres, en général: parce qu'elles n'avaient pas les compétences pratiques (et il en faut, de tous ordre, des compétences, diverses et variées....); et parce qu'elles ne disposaient pas de la durée nécéssaire pour qu'une quelconque action de ce genre débouche sur des résultats concrets.

 

          Qu'ont-elles donc fait, et que continuent-elles donc à faire, toutes ces personnes, aussi généreuses et mieux généreuses que les donneurs de leçons, du genre de Legrand ? D'abord, elles ont commençé par ne pas faire tout le tra-la-la de mauvais goût, et finalement pas efficace du tout, du père Augustin, vrai barbu mais faux prophète.... (à suivre....)

Les commentaires sont fermés.