UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Gérald Lesigne muté ? Promu serait plus juste.....

          Voilà une information littéralement scandaleuse, et qui ne va certes pas contribuer à redorer le blason d'une justice républicaine dont on se demande bien parfois, et de plus en plus souvent, si c'est toujours une justice.    

gerald-lesigne-procureur-de-la-republique-de-boulogne-sur-mer-2517973_1378.jpg
Gérald Lesigne, procureur de la République de Boulogne-sur-Mer lors de l'affaire Outreau (février 2006)

            On a appris en effet courant novembre, et c'est tout ce qu'il y a de plus officiel et de plus vérifiable partout, que Gérald Lesigne exercera désormais à Caen, en tant que substitut du procureur général de la cour d'appel !..... (1)

 

           En juillet dernier, Rachida Dati avait demandé la mutation de l'ex-procureur de Boulogne-sur-Mer suite à sa mauvaise gestion de l'affaire de pédophilie d'Outreau.
  
            Renvoyé en 2006 devant le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) par le ministre de la Justice de l'époque, Pascal Clément, pour ses "insuffisances"  (!) dans le suivi du dossier d'Outreau, Gérald Lesigne avait été jugé fin mai par ses pairs. Ceux-ci avaient conclu, dans un "avis" transmis le 18 juillet à Rachida Dati, qu'il n'y avait pas lieu de le sanctionner.

           

             Ben voyons ! C'est bien connu : les loups ne se mangent pas entre eux...... Réflexe catégoriel et corporatiste qui en dit long qui est fort surprenant -mais en théorie pure seulement- dans ce corps où les sensibilités de gauche abondent !....
  
             On s'en souvient : dans ses fonctions, qu'il occupait depuis 1996, Gérald Lesigne avait requis en 2001 l'incarcération de plusieurs personnes suspectées d'actes pédophiles à Outreau, dans le Pas-de-Calais. Celles-ci seront finalement innocentées des mois, voire des années plus tard. Nombre de ces personnes accusées à tort ont vu leur vie totalement brisée. Au total, 17 personnes avaient été jugées devant les assises pour avoir participé à des abus sexuels sur mineurs. Parmi elles, 13 seront mises hors de cause, 7 lors du premier procès en 2004 et 6 autres en appel en 2005.

         

              Moyennant quoi, d'après les confrères du triste sire en grande partie responsable de ce "désastre" (même s'il n'est pas le seul...) il n'y a pas lieu de le sanctionner ! Et même, on le voit, on vient de le récompenser de facto !.....

 

              Nous ne sommes pas des charognards; nous ne demandons pas que l'on écrase à son tour, comme il a écrasé les autres, ce personnage qui a lourdement failli, parce que nous savons bien qu'il ne faut pas confondre justice et vengeance. Mais il nous semble bien que, sur ce coup là, il y a indécence flagrante, et injustice criante....  

    

(1) : Le décret l'annonçant formellement est paru le mardi 4 octobre au Journal Officiel.      

Commentaires

  • Voila un magistrat a qui l'Etat a bien fait des misère et qui reste en course pour l instant dans un coin reculé, tenu par les glawis comme il est et etant tellement content de ne pas avoir eté sorti comme il aurait du l'etre, il officiera dans quelques années comme un brillant magistrat effaceur à la solde du pouvoir en place quand le besoin s'en fera ressentir pour blanchir les gens "importants" bien placés .

    je dirais que nul ne peut grimper si il n'est pas tenu par les glawis et risque de venir chatouiller sa hierarchie ou les gens du dessus !

Les commentaires sont fermés.