UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La fin des 35 heures imposées : bon débarras !...

             Comme l’ont noté de nombreux observateurs, la sortie des 35 heures a été finalement assez habile, pour ne pas dire très habile, même si le feuilleton a été un peu long, et parfois un peu lassant….

          Il peut s’agir d’une vraie chance pour l’économie française, une nouvelle dynamique naissant de la rencontre entre des cadres qui, jouant le jeu,  ne compteraient pas leur temps, et des entreprises qui, en échange, ne compteraient pas…leur argent !

          En effet, on a maintenant une réelle occasion de re-créer enfin, dans notre économie, une sorte de couple moteur entre ceux qui possèdent les entreprises et ceux qui les font vivre ; les uns donnant leur temps, les autres récompensant ceux qui bossent…

          Seulement, comme cela a été noté aussi un peu partout, on pourrait peut-être passer complètement à côté de cette chance. Cela dépendra bien sûr des cadres et de employeurs, mais cela dépendra aussi (un peu, beaucoup… ?) des partenaires sociaux. Mais, de toutes façons, ce qui vient d’être fait, ce dé-plombage possible de notre économie, il fallait le faire, il fallait le tenter… et reconnaissons que ce n'était pas facile d'entrer dans tous les détails de feu cette funeste loi (le diable ne s'y loge-t-il pas, dans ces fameux détails ?...).

          Rendez-vous donc dans quelques mois…

Les commentaires sont fermés.