UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Peut-on parler d'immigration sans langue de bois, et même avec humour ?.....

            Bien sûr que oui ! C'est ce que fait Michel Godet depuis bien longtemps maintenant....

             "Dommage que tous les Français ne soient pas d'origine portugaise ! Donnons une idée, pour l'immigration choisie, il n'y a plus de Portugais mais tous les Brésiliens que l'on veut. Les Latino-américains considèrent l'Europe comme leur deuxième patrie, leur expansion démographique est vigoureuse, accueillons-les à bras ouverts comme le fait l'Espagne. Il n'y aura même pas d'église à construire puisque les nôtres sont à moitié vides !".....

godet-bon-sens.jpg          Voilà l'une des perles que l'on trouve dans son dernier ouvrage (reprise d'ouvrage plutôt) que nous avons rapidement présenté il y a peu (1)  "Courage du bon sens : pour construire l'avenir autrement".

          Michel Godet y pose aussi de bonnes questions, et lève également quelques lièvres: extraits.....

          ".....près de 20% des jeunes, souvent issus de l’immigration, sont en échec scolaire et relégués dans des quartiers où la violence et les frustrations dominent : le taux de chômage de ces jeunes restera de l’ordre de 40% car beaucoup ne sont pas employables faute d’un minimum de savoir-être.... Comment les intégrer dans des écoles où 50% à 100% des enfants ne sont pas de langue maternelle française ? Sujet d’autant plus tabou que l’on refuse de savoir que 25% des naissances en France sont d’origine immigrée, cette proportion dépassant les 40% pour l’Ile-de-France. [...]

          .....Le dernier rapport Immigration et présence étrangère en France en 2006,que devait diffuser la Documentation française a été imprimé, retiré de la vente et sera sans doute mis au pilon. Dommage, car il est très instructif : on y apprend par exemple, que les étrangers ne représentent que 8% des actifs de l’Ile-de-France, mais 25% des chômeurs !… Ou encore que la France accorde (…) très généreusement la nationalité française à 140 000 étrangers par an. Cela fait un million de Français en plus par apport migratoire depuis l’an 2000...

          .....Ce rapport est donc officiellement condamné par les grands inquisiteurs de l’idéologie antiraciste à finir en autodafé parce que les chiffres qu’ils montrent "sont différenciés en fonction des origines ethniques et cela est prohibé par le Conseil constitutionnel", qui permet cependant que l'on encense Aimé Césaire, la négritude et les racines martiniquaises: si encenser "la négritude" ce n'est pas faire référence à quelqu'un en fonction de la couleur de sa peau....allez comprendre !......

          .....En Espagne, le taux d’emploi des étrangers est supérieur de 7 points à celui des nationaux, alors qu’il est inférieur de 20 points en France. Le taux de chômage des étrangers non européens est trois fois plus élevé que celui des Français. Sur les 2,9 millions d‘étrangers en âge de travailler, à peine un tiers de femmes ont un emploi et un peu plus d’un homme sur deux. Au total, sur cinq étrangers présents sur le territoire, seuls deux ont un emploi. Les Maghrébins représentent 30% des travailleurs étrangers, mais près de la moitié des chômeurs de cette catégorie. » [...] Par contraste, les Portugais représentent 24% de la population active étrangère et seulement 7% des chômeurs. Ils ont même un taux de chômage presque deux fois plus faible que celui des Français."

(1): Voir la note "C'est une boutade, mais n'est-ce qu'une boutade ?.....", dans la catégorie "Ainsi va le monde...)

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL