UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un sportif en dit trop, ou pas assez...

          Nous avons plusieurs fois, ici même, critiqué Raymond Domenech. Non pour des raisons purement techniques et sportives, qui ne sont pas de notre compétence et qui n'entrent pas, en tant que telles, dans le cadre de ce blog. 

          Mais pour la manoeuvre politique, liée à l'idéologie perverse et scélérate du parti immigrationniste, que couvre l'action de Domenech.       

           Lui qui accepté de se mettre au service de cette idéologie, et qui s'est emparé d'un jeu, qui l'a en quelque sorte confisqué, pour en faire un instrument à son service exclusif et favoriser ainsi une basse manoeuvre, que l'on peut qualifier d'anti nationale...               

           David Trézéguet vient d'apporter de l'eau à notre moulin. Dans une déclaration sibylline, il déclare son opposition au sélectionneur et annonce son départ de l'équipe de France: "...Domenech reste, je quitte la sélection.... - rapporte La Gazzetta dello Sport -. Le mauvais Euro et la confirmation du sélectionneur me laissent penser que cette décision est irrévocable. Je vois un football différent de celui qu'ils voient en France. L'Euro a été très négatif, mais ce qui m'a le plus ennuyé, c'est la confirmation de Domenech. Dans ces moments, les décisions qui sont prises sont plus politiques que footballistiques..."

           On aurait aimé qu'il soit (encore) plus clair, mais bon: ceux qui ont des oreilles pour entendre...

Commentaires

  • Effectivement,il n'en dit pas assez.Je pense que,Domenech est effectivement manipulé et qu'il a prouvé qu'il se moquait du ballon rond Français;il préfère autre chose,il l'a exprimé.
    Je pense qu'il a prouvé ses incapacités,à sa décharge les sélectionnés ont fait preuve d'une grande lparesse,mais qui a fait la sélection.Ce monde de l'activité physique est devenu écoeurant ,dégoutant et répugnant.Je ne les regarde+,car je ne vois pas ce qu'il y a de français à part la défaite,qui ne les émeut pas.

  • Le maintien de Domenech est incompréhensible sauf à sitgnifier que le président Escalettes n'a d'autre ambition que de durer, et que l'indemnité de rupture de contrat (l'échéance était, je crois, en 2010) pouvait être mieux employée ailleurs.
    C'est du petit foot !

Les commentaires sont fermés.