UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le vote des étrangers aux municipales ?...

          Une dépêche nous apprend que, le mercredi 14 mai, les six députés UMP siégeant au Conseil d'arrondissement de la mairie du XVIIIème, à Paris, ont voté avec la gauche. Ils ont en effet approuvé le voeu du maire d'arrondissement PS, Daniel Vaillant, lequel se prononce pour le vote des étrangers non européens aux municipales.

          L'un de ces députés, Pierre-Yves Bournazel, veut montrer par là qu'il y a à Paris "une droite moderne" et "ouverte sur les questions de société".

          On peut lui faire remarquer deux choses. La première a été dite mille fois: si être moderne et ouvert c'est reprendre les thèmes de la gauche, et hurler avec les loups en favorisant encore un peu plus tout ce qui va dans le sens de la dilution d'une Nation, pourquoi se fait-il élire sur une liste dite "de droite" ?... Les étrangers sont étrangers, le vote est par définition, nous semble-t-il, réservé aux nationaux...

          D'où la deuxième objection, plus directement politique: et si lui et les siens, si le Pays Légal commençait par le commencement ? Il paraît que nous sommes en république et en démocratie (il paraït...). Et l'on dit que la démocratie c'est le choix par la majorité. Que l'on demande donc son avis au peuple français par référendum, d'abord sur la présence d'étrangers en France, sur leur nombre, et ensuite sur l'éventuel octroi du droit de vote aux-dits étrangers...

          Vu le conformisme ambiant qui prévaut partout, et son corollaire: le conformatage des esprits, voilà qui nous paraîtrait autrement plus "moderne" et autrement plus "ouvert sur les questions de société" que le veule aplatissement d'un député qui semble chercher à se faire un peu de pub en se faisant le collabo de ceux qu'il est sensé combattre. Croit-il qu'il ait beaucoup à gagner en se couchant ainsi devant les idées (?) de ses adversaires ?

           Si c'est pour faire la politique de la gauche, les gens préfèrent toujours l'original. A oublier cette évidence mille fois vérifiée, l'actuel député risque fort d'être dépité aux prochaines élections...

Commentaires

  • Arrive le temps où, soumises par une conquête pacifique, submergées par une occupation sans uniforme, nos cités seront finalement offertes au règne de l'étranger.
    C'est l'avènement de la terre promise.

  • Où avez-vous pêché qu'il y aurait des partis de droite aux affaires ? Tout l'hémicyle est historiquement "à gauche" puisque la République est par essence à gauche!
    Peut-être serait-il plus juste de qualifier l'UMP de parti social-démocrate "à droite du PS". Lequel serait à la gauche du Nouveau Centre, lui-même à gauche de l'UMP.

  • Le vote des étrangers aux municipales ne me gêne pas dans le cadre institutionnel actuel car les communes n'ont plus que le pouvoir d'exprimer les besoins ressentis par leurs administrés.
    Après tout ils participent à la vie économique de la ville.

    Par contre si les communes deviennent la cellule élementaire libre de la république avec un fort pouvoir d'aimantation pour former des pays disposant de plus d'aisance budgétaire, je suis contre le vote étranger, car il s'agit d'organiser alors la Nation.

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL