UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Encore l'état du PS... cette fois d'après Eric Besson

          La virulence des critiques du PS contre le gouvernement n'a qu'un seul but, tout le monde l'a bien compris: faire un maximum de bruit, et brasser un maximum de vent pour tâcher de dissimuler le vide sidéral de ce que l'on ne peut même plus appeler une "pensée".

          Le 30 Avril dernier, dans un hémicycle assez houleux, sans cesse interrompu par une vraie bronca, Eric Besson en a donné un nouvel exemple, en s'adressant -ou plutôt en tâchant de s'adresser...- à ses ex-anciens camarades.

           On a pu voir à la télé ce moment d'anthologie, que l'on pourrait appeler -pour parodier le titre d'un film célèbre- "Les gaietés du palais Bourbon" : révélateur ! Au milieu d'un brouhaha intense et d'un vrai chahut, les "ex" de Besson interrompant à chaque fois ses propos, celui-ci est arrivé malgré tout à préciser son point de vue. Un point de vue pas très flatteur pour le PS, on en conviendra:

          "Vous venez, mes chers ex-camarades, de décider 40 ans après les allemands de découvrir l'économie sociale de marché... A ce rythme là, dans 25 ans, ils vont accepter la prospective et la stratégie...c'est le rythme actuel du Parti Socialiste..."

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL