UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Travailler moins et gagner plus? Et si certains arrêtaient de dire n'importe quoi!.....(1)

          Il faudrait tout de même que certains dirigeants syndicaux, certains responsables de partis cessent de marcher sur la tête: on ne peut pas travailler moins et gagner plus!

           Celles et ceux qui refusent toute remise en cause des 35 heures -sous prétexte que c'est un "acquis social", un "droit acquis"- mais qui parallèlement demandent des hausses de salaire, que font-ils d'autre que demander le beurre et l'argent du beurre? En économie, c'est une loi assez facile à comprendre, on ne peut "gagner" que si l'on produit; que ce que l'on produit; et si on produit moins parce qu'on travaille moins, on gagnera forcément moins.

          Martine Aubry a eu tort de concocter sa loi des 35 heures. Tort également de l'imposer "à la prussienne", "à la Bismarck". Les syndicats et le monde du travail, quant à eux, auraient dû faire preuve d'un peu plus de jugeote: ils ont préféré camper sur leur illusion du "travail à partager", alors que c'est le travail lui-même qui crée le travail, et non son partage!....Résultat: les créations d'emploi n'ont pas eu lieu, les délices des jours "chômés" se sont assez vite estompés, et ont laissé place aux problèmes quotidiens liés au pouvoir d'achat qui stagne....

          Maintenant que le mal est fait, tout le monde voudrait bien "en sortir", et il faut, effectivement, en sortir; mais la vraie solution, la seule, c'est de travailler plus, puisqu'on ne peut distribuer qu'un argent, qu'une richesse qui a été crée par le travail. Ou alors il ne faut pas se plaindre.....

          Or, à quoi assiste-t-on? On voit ces mêmes syndicats, ces mêmes partis, ces mêmes dirigeants qui ont accepté et qui acceptent toujours les 35 heures, et pour qui la remise en cause de cet "acquis social" (!?) serait comme une déclaration de guerre, manifester également pour la défense du pouvoir d'achat et l'augmentation des salaires: là on ne comprend plus! Que les gens veuillent une augmentation du pouvoir d'achat, c'est naturel. Mais alors il faut aller jusqu'au bout de la proposition, et remettre en cause ce qui a été fait par Martine Aubry (que nous sommes le seul pays au monde à avoir fait) et nous remettre à travailler plus (en tout cas au moins autant que nos concurrents directs...). Afin de produire plus, et donc de créer plus de richesse, que l'on pourra alors redistribuer sous forme d'augmentation des salaires...

          La remarque a été faite à plusieurs reprises sur les antennes, de Jacques Marseille à Christophe Barbier: parler comme le font ces dirigeants qui demandent une chose et son contraire, c'est faire preuve soit d'une très grande et très surprenante inconséquence, soit d'une très grande malhonnêteté intellectuelle....(à suivre.....)

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL