UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'aventure France racontée par les cartes...

Agrandissements de la France au XVIème siècle...

Agrandissements de la France au XVIème siècle...

...par les acquisitions de François Premier, Henri II et Henri IV.

François premier, on l'a vu, réunit la Bretagne et les terres du Connétable de Bourbon, dans le centre du pays, après la trahison de celui-ci.
Et Henri IV apporta ses propres domaines du Sud-Ouest à la Couronne, lorsqu'il devint Roi de France... et de Navarre !
Si on les compare à ces agrandissements, ceux opérés par Henri II peuvent paraître plus modestes : Calais et "les trois évêchés" seulement. Ils n'en demeurent pas moins stratégiques...
D'abord, lorsque François de Guise s'empare de Calais, en 1558, c'est la dernière porte d'invasion de l'Angleterre vers la France qui se ferme, et une vieille page qui se tourne, enfin : la ville était aux mains des Anglais depuis 211 ans ! On connaît le mot célèbre de Marie Tudor, la reine d'Angleterre, au moment de mourir : "Si on ouvrait mon cœur, on y trouverait gravé le nom de Calais".
Ensuite, sans les Trois Evêchés, la réunion pacifique de la Lorraine par Louis XV, presque deux siècles après, en 1766, n'eût pas été possible. Et cette acquisition marque les premiers pas de la "marche vers le Rhin", pour éloigner toujours plus Paris de la frontière, et donc, du risque d'invasion...
Cette "marche vers le Rhin" qui sera matérialisée par Louis XIV (acquisition de la Franche-Comté et de l'Alsace) et Louis XV (acquisition de la Lorraine) mais que la cassure révolutionnaire vint arrêter, la France perdant même plusieurs villes et, au total, près de 500.000 habitants, en 1815....