Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lolek

  • Aujourd'hui, premier mai : béatification de Jean-Paul II...

           Dans ce Blog politique, ce n'est pas le fait religieux, en soi, qui nous retiendra, aujourd'hui. Mais - outre que, on le sait bien, tout est politique... - Jean-Paul II est lié à la France de plusieurs façons, lui qui est venu plusieurs fois chez nous : sept visites, au total, huit si l'on compte son escale à la Réunion, lors d'un de ses voyages en Afrique, ce qui fait de la France le pays le plus visité par lui, avec sa Pologne natale..(1); lui qui était là pour le quinze centième anniversaire du baptême de Clovis (il fut si hargneusement reçu par un Chirac plus laïcard que jamais, et l'incompréhension, mêlée d'une réelle tristesse, se lisait sur son visage, lorsqu'il écoutait les propos présidentiels...); lui qui a lancé l'interpellation fameuse : "France, Fille aînée de l'Eglise, es-tu fidèle aux promesses de ton baptême ?..."; lui qui a mené ces extra-ordinaires JMJ de 1997, avec ce samedi après-midi au Champ de Mars et cette messe du dimanche devant près d'un million et demi de jeunes, à Longchamp....

            Lui aussi qui, à Strasbourg, au Parlement européen, a été on ne peut plus clair sur les racines chrétiennes, non seulement de la France mais de l'Europe entière:

            "Le christianisme, en effet, a vocation de profession publique et de présence active dans tous les domaines de la vie. Aussi mon devoir est-il de souligner avec force que si le substrat religieux et chrétien de ce continent devait en venir à être marginalisé dans son rôle d'inspirateur de l'éthique et dans son efficacité sociale, c'est non seulement tout l'héritage du passé européen qui serait nié, mais c'est encore un avenir digne de l'homme européen - je dis de tout homme européen, croyant ou incroyant - qui serait compromis".

            Qu'on le veuille ou non, et au-delà du simple fait religieux - les laïcards haineux et passéistes dussent-ils s'en étouffer de rage... - il y a quelque chose entre la France et Jean-Paul II...

            "Combien sont-ils, aujourd'hui, les Français dont ce grand mort a changé le regard sur la vie ?" se demande Jean Sévillia, dans son bel article du Figaro d'hier, Pourquoi Jean-Paul II aimait la France ... :

             http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/04/30/01016-20110430ARTFIG00002-pourquoi-jean-paul-ii-aimait-la-france.php

            Donc, aujourd'hui, et sans complexe, nous nous arrêtons quelques instants, et nous faisons mémoire de lui, tout simplement; avec ce document que nous a envoyé Ariane (une fois de plus !...) :

             Lolek-r-m.pps

    (1) : http://www.eglise.catholique.fr/jean-paul-ii/les-voyages-de-jean-paul-ii-en-france.html