UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Actualité Europe - Page 2

  • Ca, c'est la meilleure ! Avec Erdogan, qui nous fait la leçon, plus c'est gros, plus ça passe (croit-il) !

    A Constantinople, en cette triste année 1453 qui vit la ville (et, après elle, une bonne partie de l'Europe du sud-est) tomber aux mains des Turcs, il y avait 100% de chrétiens comme habitants de la ville.

    Aujourd'hui, le chiffre "tend vers zéro" comme disent les professeurs de mathématique.

    De ce point de vue-là, si on compare les Turcs avec les nazis (la Turquie a été alliée de l'Allemagne durant les deux guerres mondiales...) on peut se dire qu'au fond les Turcs sont des nazis qui ont réussi : là où Hitler a échoué, lui qui voulait une Allemagne sans juifs, les Turcs ont réussi, eux qui voulaient une Constantinople sans chrétiens : c'est fait.

    Moyennant quoi l'actuel maître des lieux se permet de nous donner des leçons : alors que chez lui, en Turquie, en 18 mois d’état d’urgence, 160 000 personnes ont été arrêtées, 152 000 fonctionnaires licenciés, des enseignants, juges et avocats ont été renvoyés ou poursuivis, des journalistes arrêtés, des médias fermés et des sites web bloqués etc... etc... Erdogan a critiqué les pays européens au motif qu'ils étaient présents en Egypte, en février dernier, cautionnant ainsi le régime du maréchal Sissi, qu'Erdogan juge dictatorial !

    Il a tenu ces propos en juillet dernier - hier... - lors du Sommet du Processus de coopération de l'Europe du Sud-est, à Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine.

    Il vaut mieux entendre ça que d'être sourd, certes, mais elle est quand même bien grosse, cette grossière "hénaurmité". Mais Erdogan s'en fiche : pour lui, comme pour Goebbels, "plus c'est gros, plus ça passe" (croit-il) !...

  • Choses vues : en Sicile, et à l'occasion de la visite de Salvini dans l'île, à Baghéria...

    Un couple d'amis, fidèles lecteurs de lafautearousseau, nous conte ses impressions à propos de son récent séjour en Sicile, l'humeur et la vie quotidienne de ses habitants, la venue récente surprise mais brève de Matteo Salvini dans cette région de l'Italie, plus précisément à Baghéria, à la place Via Greco, par une belle fin d'après midi ensoleillée, et les impressions que cela leur a laissé...

    Il n'y a pas (ou pas encore) de photos du récent passage de Salvini à Baghéria, mais celle-ci montre le succès qu'il y avait connu lors de sa précédente visite, il y a quelques années...

    Lire la suite

  • Italie : ce que dit concrètement le décret que Salvini a fait adopter

    Le texte prévoit des amendes de 150 000 euros à 1 million d’euros pour les bateaux d’ONG en Méditerranée, et jusqu’à dix ans de prison en cas de résistance.

    Complices de fait des négriers, et maillon indispensable du trafic d'êtres humains (les fameux "idiots utiles" dont parlait Lénine... !) les navires qui ont repris la mer ces dernières semaines pourront même être interceptés préventivement...

    En plus des 150 000 à 1 million d’euros de pénalité, les bateaux des "idiots utiles" pourront être placés sous séquestre.

    Après avoir assisté au vote des sénateurs, Matteo Salvini a remercié les Italiens et la Vierge Marie, se félicitant que les forces de l’ordre aient désormais des pouvoirs élargis pour "plus de contrôles aux frontières et plus d’hommes pour arrêter les mafieux". 

    Est-il nécessaire de préciser à nos lecteurs qu'il est inutile d'attendre qu'un Castaner ou qu'un Philippe s'exprime de la même façon en France ?...

  • Greta ? La totale !...

    Après le t-shirt antifa, Greta sort le drapeau LGBT...

    Elle coche toutes les cases !

    Le Bien personnifié...

  • Oui, Bercoff a raison : "Il faut quand même un tout petit peu atterrir dans le réel..."

  • Censure sur Facebook : la vidéo qui vient de nous faire (encore) bloquer notre page pour une semaine...

    Reçu ce matin à 8h40 :
     
    "Vous ne pouvez temporairement plus publier dans des groupes que vous ne gérez pas et les rejoindre jusqu’à 13 août, 09:12.
    RESTRICTION ACTIVÉE Se termine le 13 août, 09:12"
     
    C'est beau la liberté d'expression ! Il faudra donc nous contenter, cette semaine encore, de ne toucher "que" une trentaine de milliers de personnes, au lieu de la centaine de milliers que nous atteignons en temps normal.
    Mais si c'est le prix à payer pour dénoncer l'intolérable et pour ne pas laisser l'inacceptable devenir le quotidien, alors on est prêt à payer !

    Edmund Burke l'a bien dit : "Il suffit que les hommes de bien ne fassent rien pour que le mal triomphe." 

  • Nouveau collaborateur de fait des négriers, l' "Ocean Viking", auto-proclamé "bateau de sauvetage" de SOS Méditerranée, a pris le large...

    Le navire, d'une capacité de 200-300 personnes, a quitté le port de Marseille pour rejoindre les côtes libyennes.

    A bord, on prétend qu'on va sauver des naufragés : c'est très bien, mais... en les conduisant en Europe, au lieu de les ramener à leur point de départ (comme vient de le faire Salvini - voir la note suivante - ) "on " agit, de fait, comme un maillon de la chaîne du trafic d'êtres humains; "on" devient, de fait, complice des Mafias de passeurs-négriers...

    Lire la suite

  • Encore une fois, Salvini montre la voie

     

    Un navire italien reconduit des migrants en Libye pour la première fois depuis 2009 :

     

    https://francais.rt.com/international/53123-navire-italien-reconduit-migrants-libye-premiere-fois-2009?fbclid=IwAR1t7543T7tMHw1GiQZrCIIOGargArXq4oCcO6RHBPKXm5gxrBW4dK86M68#.XRyZtm6Ee8M.facebook

     

     

    DERNIERE NOUVELLE :

     

    Le Sénat a voté ce lundi soir la confiance au gouvernement italien sur un nouveau tour de vis sécuritaire et anti-migrants réclamé par le ministre de l'Intérieur, Matteo Salvini, avec 160 voix pour (57 voix contre) et l'abstention des partis d'opposition de droite et d'extrême droite (21 voix).

    "Le décret sécurité octroie plus de pouvoirs aux forces de l'ordre, plus de contrôles aux frontières, plus d'hommes pour arrêter les mafieux", s'est félicité Matteo Salvini sur Facebook. Le texte accorde au ministre des pouvoirs élargis pour :

    1. Interdire les eaux territoriales aux navires ayant secouru des migrants...

    2. Confisquer les bateaux des ONG...

    3. Imposer à leurs commandants des amendes pouvant aller jusqu'à 1 million d'euros...

    Après l'affront de Carola Rackete, la capitaine du Sea-Watch3 qui avait accosté de force à Lampedusa pour débarquer des "migrants" (!), le texte donne la possibilité d'intercepter préventivement un navire et d'infliger jusqu'à 10 ans de prison pour toute résistance. 

    Le nouveau texte accroît aussi les possibilités d'écoutes et de recours pour des agents sous couverture pour lutter contre toute forme de complicité à l'immigration clandestine. 

    BRAVO, SALVINI ! FORZA, SALVINI !

  • Boris Johnson premier ministre : trois mois décisifs pour le Royaume désuni ?

    (Cette note a été rédigée hier; il y avait une élection partielle au Pays de Galles, remportée par une europhile convaincue, donc hostile au Brexit : la majorité de Boris Johnson ne tient donc plus qu'à... un seul siège !)

     

    Boris Johnson n'en démord pas, et il n'a pas tort puisqu'il a été élu pour cela : il veut que l'ex Royaume-Uni, aujourd'hui royaume plus désuni que jamais, soit sorti de l'Europe au 30 octobre prochain.

    On pourra lui reprocher ce que l'on veut : au moins, lui, ne trompe pas ses électeurs, et il fait ce qu'il dit : qui trouverait là matière à critique(s).

    Du moins, il annonce qu'il va le faire, car, dans les faits, cela promet des tangages fort importants outre-Manche...

    (peu lisible, la légende de l'illustration - très claire, elle... -  donne, en rose, le vote "brexit", donc "sortie de l'Europe" et, en bleu, le vote "remain", donc favorable au maintien dans l'Europe...)

    Lire la suite

  • Ca sent bizarre du côté de l'icone Greta Thunberg... (II/II)

     

    greta thunberg en train.png

     

    Par ailleurs, un lecteur nous a envoyé la photo ci-dessus : emballages plastiques, bananes venues sans doute en pirogue des Caraïbes ou de Côte d'Ivoire, mal-bouffe industrielle en sachet, bref... l'écologie en mouvement, la pure, la dure, la vraie !

    Et le lien vers le Blog de Michel Onfray, qui éreinte la jeunette : c'est jubilatoire, c'est à lire et à faire lire ! :

    https://michelonfray.com/interventions-hebdomadaires/greta-la-science?mode=video&fbclid=IwAR3xY-v0gJUzFWFUtRJOh5dK3PMhLY1vBBvyFSo3EnKrcUG1XzYUrraXyf4

  • Ca sent "bizarre" du côté de l'icone Greta Thunberg... (I/II)

    Simple icone de l'écologie, devant qui la terre entière est sommée de plier le genou, ou simple militante gauchiste, manipulable et manipulée à souhait, par une mère et un entourage "engagés", comme on dit dans leur jargon ?

    La jeune auto-déscolarisée a en tout cas publié un tweet (ci-après) très vite retiré, mais très éloquent !

    Pour l'instant, il s'agit de rumeur(s), de question(s) qui circulent...

    On devrait être vité fixés...

    Lire la suite

  • NON AU CETA !

    Nous sommes loin d'être toujours d'accord avec lui, et il mérite très certainement - et sur de nombreux points - des critiques bien senties, mais sur ce point précis du refus du CETA, lafautearousseau est d'accord avec Nicolas Hulot, et relaye volontiers son appel aux Députés, afin que ceux-ci ne ratifient pas cet accord de dupes...

    Il a choisi France info pour publier son "Appel aux Députés" :

    https://www.francetvinfo.fr/…/tribune-ayez-le-courage-de-di…

  • Vladimir Poutine attaque l’accueil des migrants : "Où sont les intérêts de la population autochtone ?"

    (Texte de l'entretien accordé par Vladimir Poutine, le 17 juillet dernier au Financial Times; envoi de lecteur)

     

    Financial Times : Une question générale maintenant. J’ai parlé au début de notre entretien d’une fragmentation. Un autre phénomène aujourd’hui est la vive réaction populaire contre les élites et l’establishment et vous avec vu cela avec le Brexit. Peut-être parlerez-vous de l’Amérique de Trump. Vous avez vu cela avec l’AFD en Allemagne, en Turquie et dans le monde arabe. Combien de temps pensez-vous que la Russie pourra rester immunisée contre ce mouvement global de réaction contre l’establishment ?

    Lire la suite

  • EN FERMANT LE CAMP D'ACCUEIL DE MIGRANTS DE MINEO, SALVINI MONTRE LA VOIE A L'EUROPE !...

    Tant que les néo-colonialistes pilleurs d'Afrique, et leur "bras armé" : les Mafieux négriers, pourront faire miroiter aux malheureux de "là-bas" les camps d'accueil en Europe, il y aura toujours des candidats au départ.
    Jean Raspail a intitulé l'un de ses romans "Le tam-tam de Jonathan" : les nouvelles vont vite en brousse ! Tant qu'on saura - ou qu'on croira, "là-bas"... - que l'Europe est "ouverte", des foules, des masses partiront... Vers l'échec, le désespoir, la misère, les taudis, la prostitution, la mort... mais elles partiront.
    Par contre, si "le tam-tam de Jonathan" leur dit que, maintenant les camps sont fermés, que les bateaux des passeurs sont coulés et que leurs passagers sont ramenés à leur point de départ, la nouvelle se répandra, là aussi, mais à l'inverse, comme une traînée de poudre...
    Tous confondus dans une hideuse alliance néo-colonialiste de fait, on voit oeuvrer de conserve :
    - les révolutionnaires (qui veulent briser les cadres nationaux historiques, qui s'opposent à leur nuées internationalistes);
    - "la fortune anonyme et vagabonde" (qui ne cherche qu'à augmenter la masse de fric qu'elle a déjà);
    - et les Mafias de "passeurs/négriers" (qui servent ces deux puissances en "se servant", évidemment, au passage).
    Si l'on veut les faire cesser vraiment, il n'y a qu'une seule façon de procéder, face à ces agissements écoeurants qui vampirisent l'avenir de l'Afrique en lui volant ses populations, lorsque des bateaux chargés de migrants apparaissent :
    1. Transférer les dits migrants sur des navires qui les ramènent à leur point de départ;
    2. Couler les bateaux qui servent cet ignoble trafic afin qu'ils servent à quelque chose et rachètent, en quelque sorte, le mal qu'ils ont fait, en servant d' "asile" aux plantes et poissons, pour la régénération de la faune et de la flore méditerranéenne...

     

    Photo d'illustration : la dernière phase d’évacuation de l'ex-plus grand centre d'accueil de demandeurs d'asile en Europe (24 hectares, 4.000 personnes) vient de s'achever : Matteo Salvini - le ministre de l'Intérieur italien - vient, ce mardi 9 juillet, "célébrer la promesse maintenue" de la fermeture du centre...

  • FORZA, SALVINI !

    Parce qu'elles sont complices de fait des négriers, parce qu'elles sont de fait un rouage de la "Traite" moderne, et parce qu'elles sont de fait assimilables aux Mafias, l'attitude des ONG en mer doit être criminalisée : instrumentaliser des vies humaines est devenu une forme du terrorisme (soi disant) humanitaire.
    C'est Salvini qui a raison : "Défendre ses frontières nationales n’est pas un droit, mais un devoir"...