UA-147560259-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Paris : trois photos et deux courtes vidéo de l'hommage à Louis XVI, le premier des deux rois martyrs...

    (tiré de notre page facebook lafautearousseau royaliste)

     

    Lafautearousseau Royaliste

    Publié par Jean-Baptiste Collomb
     
     
     
     
     
    Quelques centaines de royalistes ont défilé à Paris et honoré la mémoire de Louis XVI. Photos@SouvenirLouisXVI
     
    Courtes vidéos de l'hommage (1'06 et 0'51)
     

  • Dans le monde, et dans notre Pays légal en folie : la revue de presse de lafautearousseau...

    Après le grand succès de sa réunion publique à Villepinte (15.000 personnes, alors que, deux heures avant, Mélenchon en réunissait à peine 3.000), Zemmour vient de réussir un nouveau coup d'éclat, avec son triomphe à Cannes : 7.000 personnes dans la salle, 1.000 dehors. Juste avant, à Aubervilliers, donc quasiment "chez elle" et dans une ville de gauche/extrême-gauche depuis des décennies, Anne Hidalgo peinait à en rassembler... 700 !

    Mais, plus qu'une affaire de chiffres, c''est l'enthousiasme de la foule qui frappait. On ne peut préjuger de rien, bien sûr, mais on est bien obligé de constater que, malgré ce que nous serinent BFM, France info et autres médias aux ordres de la bien-pensance et du politiquement correct, Zemmour "touche" beaucoup de monde. Et c'est tant mieux, même si, on le sait, nous ne fondons aucun espoir sur les élections, en elles-mêmes, pour résoudre les problèmes du pays : après la Chambre bleue horizon de 1919, il y eut le désastreux Cartel des Gauches... L'opinion est versatile, et manipulable (un peu moins aujourd'hui, avec les réseaux sociaux, tout de même...) et c'est par un changement de Régime que l'on sauvera cette France que tous, dont Zemmour, disent qu'elle est en danger de mort (par déclassement, remplacement, effacement...) sans jamais nommer la source, la cause de cette disparition programmée que l'on dénonce : la république idéologique.

    Cependant, ne vivant pas sur Sirius, et étant bien obligés de nous intéresser à ce qui se passe, même si nous ne souhaitons pas mettre ne serait-ce que le petit doigt dans l'engrenage fatal et fatalement mortifère du Pays légal, nous devons bien commenter ce que nous voyons et entendons. Et il vaut mieux commenter du Zemmour que du Macron ou du Mélenchon...

    Même si, bien entendu, notre rôle demeure inchangé : en l'occurrence, dire à Zemmour et à ceux que ses paroles électrisent, qu'il leur reste, et qu'il reste à Zemmour, à "terminer" le parcours intellectuel qui les amène à dénoncer tant de maux qui nous accablent; et qu'ils ne peuvent pas se contenter de présenter des remèdes aux symptômes de la maladie, mais qu'ils doivent traiter la maladie elle-même : le Système...

    Sinon, comme à Villepinte, Zemmour a énuméré les mesures excellentes qu'il prendrait, une fois élu; on a apprécié que, cette fois-ci, son séjour n'ait pas été perturbé par les faux antifas/vrais terroristes, et que sa déambulation dans la ville et sur le marché lui ait permis de rencontrer le Pays réel; on a apprécié aussi que, cette fois-ci, il n'ait pas cité Danton-le-sinistre mais plutôt Charette, le grand Charette (il est vrai que Philippe de Villiers était dans la salle...); on a regretté qu'il n'ait pas redit son "et surtout Vive la France !" (sur - tout), mais bon...

    Il est clair que, dans l'ensemble, ce que dit et fait Zemmour dans cette campagne "va dans le bon sens", du moins s'il s'agit d'un premier temps, d'un "essai" dont notre rôle consiste à faire en sorte que les Français comprennent qu'il doit être transformé, et qu'il ne peut l'être que par la révolution royale.

    Vaste programme ! Nous nous souhaitons à nous-même bien du plaisir !!!!!

     

    Lire la suite

  • Éphéméride du 23 janvier

    52 Avant Jésus-Christ : Massacre des résidents romains de Cénabum (Orléans) 

     

    Ce massacre marque le début de l'insurrection générale de la Gaule, sous le commandement de Vercingétorix.

    De Jules César, La Guerre des Gaules, VII, 3 :

    "...Ce jour arrivé, les Carnutes, sous les ordres de Cotuatus et Conconnetaudumnos, hommes déterminés à tout, se jettent, à un signal donné, dans Cenabum, massacrent les citoyens romains qui s'y trouvaient pour affaires de commerce, entre autres C. Fusius Cita, estimable chevalier romain, que César avait mis à la tête des vivres, et ils pillent tous leurs biens..."

    César reprendra Cenabum, qu'il fera piller et incendier.

    Au IIIème siècle après J-C, elle changera de nom et s'appellera Aurelianum, d'où dérive son nom actuel : Orléans. 

    670-40555.jpg
     

    Lire la suite