UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Communiqué de presse - référé-suspension au sujet du bac 2021.

Le Minis­tère de l’Éducation natio­nale a fait savoir qu’il n’ac­cor­de­rait pas le béné­fice du contrôle conti­nu aux lycéens hors contrat, en rem­pla­ce­ment des épreuves de spé­cia­li­té du bac pré­vues pour mars 2021 (qui viennent d’être annu­lées pour rai­sons sani­taires).

Les lycéens des éta­blis­se­ments publics et sous contrat pas­se­ront, quant à eux, ces matières en contrôle conti­nu, sans stress, sans révi­sion, et sans expo­si­tion au risque de la Covid.

Au contraire, pour les élèves des éta­blis­se­ments hors contrat et les can­di­dats libres, le mois de juin sera celui de tous les dan­gers puis­qu’ils devront pas­ser dans des centres d’exa­men de grandes tailles non seule­ment ces épreuves de spé­cia­li­té mais aus­si les épreuves de tronc com­mun (les­quelles por­te­ront sur deux ans au lieu d’une seule année comme c’est les cas pour les autres candidats).

Il est dif­fi­cile de com­prendre ce qui pour­rait jus­ti­fier ce « deux poids-deux mesures », et conduire, dans les condi­tions sani­taires actuelles, à dis­cri­mi­ner ces élèves ain­si et à les expo­ser à des risques sani­taires plus impor­tants que leurs cama­rades, au terme de deux années sco­laires chao­tiques et éprouvantes.

Dès que le décret sera publié (ce qui est immi­nent, selon le Minis­tère), l’as­so­cia­tion Créer son école dépo­se­ra un réfé­ré suspension.

Anne Cof­fi­nier, pré­si­dente de Créer son école : « En 2021, deux bacs de valeurs inégales risquent donc se côtoyer. Le bac hors contrat cor­res­pon­drait alors au bac à l’an­cienne, avec 100% des points obte­nus en épreuves de fin d’an­née. Il serait plus dif­fi­cile à obte­nir que le nou­veau bac, en vigueur dans les lycées publics et sous contrat, qui repose majo­ri­tai­re­ment sur le contrôle conti­nu. Un double stan­dard qui risque de pous­ser les élèves les plus faibles à trou­ver refuge dans les lycées publics, et qui pour­rait bien faire du bac hors contrat un label recher­ché demain pour l’en­trée dans les études supé­rieures ou le monde du travail. »

L’as­so­cia­tion Créer son école, au ser­vice des écoles libres hors contrat depuis 15 ans, informe, conseille, finance, forme, sou­tient, défend les créa­teurs et diri­geants d’é­coles libres hors contrat, et pro­meut la liber­té d’en­sei­gne­ment au ser­vice de tous les enfants (www.creer-son-ecole.com et www.educfrance.org).

Elle a pour par­te­naire la Fon­da­tion Kai­ros pour l’in­no­va­tion édu­ca­tive- Ins­ti­tut de France.

Contact presse pour le bac hors contrat :

  • Anne Cof­fi­nier, pré­si­dente – 06 34 38 90 30
  • Axelle Girard, direc­trice d’E­duc’­France – 07 63 62 73 92
  • Pierre-Hugues Bar­ré, juriste de Créer son école – 06 16 71 07 99

Voir en ligne | Je m’ins­cris | Modi­fier mon abon­ne­ment | Me désa­bon­ner

Créer son école, 29 allée des Bocages, Le Vési­net, 78110, France, https://www.creer-son-ecole.com/

Source : https://www.actionfrancaise.net/

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel