UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

En Français s'il vous plaît ! Bonjour à l'heureux néologisme "parasélite" !

Notre excellent ami, lecteur et commentateur pertinent Catoneo, a lu et apprécié ce que nous disions de cette pitoyable marionnette nommé Jacques Toubon, qui, après avoir fait l'éloge de l'assimilation à nos ancêtres les Gaulois (mais c'est vieux, c'était dans les années 80, dans l'autre millénaire !...) en est maintenant à défendre le burkini et tous "droits" (exigés par la Gauche et le politiquement correct) qu'il se fait en devoir de reconnaître en tant que "Défenseur" (!) desdits droits.

En réalité, la soupe est bonne, et même très bonne, et, malgré son grand âge, Jacques trouve "Toubon" le fromage dans lequel il a (bien) fait son trou et se dit, comme Madame mère "Pourvu que ça dure !".

Pitoyable, navrant mais vrai...

Du coup, Catoneo nous envoie le commentaire suivant, bon exemple de la pratique de Ronsard, que celui-ci appelait le provignement : pour enrichir la langue française, ce trésor, n'hésitons pas à créer de nouveaux mots (en bon français : des néologismes, si, si !...). Catoneo fait une bonne publicité au néologisme PARASELITE, dans lequel se retrouvent parasite et élite (ou prétendue telle) et qui convient parfaitement au genre de parasite qu'est Jacques Toubon.

Souhaitons l'avenir le plus radieux possible à ce néologisme que, pour notre part, nous adoptons avec le plus grand plaisir !

Voici le commentaire de Catoneo :

"Jacques Toubon fit partie du "système Chirac" sous trois mandats municipaux à la tête du 13è arrondissement. En 2001 il en fut viré par la communauté asiatique pour une raison sur laquelle je ne m'étendrai pas, n'ayant pas les moyens d'une assignation.
Le poste de "défenseur des droits" est une pâle copie de l'Ombudsman suédois. Il serait intéressant de connaître la raison qui a poussé François Hollande à y nommer ce godillot Playmobil qui veut maintenant mourir en fonction.
Comme la majorité de la classe politique française, Toubon n'a jamais travaillé dans un poste créant de la valeur ajoutée pour son pays. C'est la parasélite".

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel