UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Au cinéma, la chronique de Guilhem de Tarlé : Apocalypse : La guerre des mondes 1945-1991.

1.jpg

 

 

A la télé : Apocalypse : La guerre des mondes 1945-1991, un film français de Daniel Costelle, avec Mathieu Kassovitz comme narrateur.

guilhem de tarlé.jpgC’est un lecteur de mes « chroniques » qui m’a « mailé » de regarder ce documentaire, surtout un ami – « parce que c’est lui, parce que c’est moi » -, avec lequel j’ai affronté les élus de Haute Normandie, et je l’en remercie vivement…
Apocalypse : La guerre des mondes 1945-1991 : un document à télécharger (merci mes enfants !) et/ou un DVD à acheter absolument pour le voir et le revoir afin de bien comprendre et transmettre aux jeunes générations l’histoire de la guerre dite « froide », particulièrement violente et sanglante.  « Un peuple qui oublie son histoire est condamné à la revivre » nous dit Churchill en introduction.

En six épisodes le réalisateur fait la synthèse de tous ces événements qui ont bouleversé le monde entre la « fin » de la deuxième guerre mondiale – mais celle-ci a-t-elle réellement fini en 1945 ? – et la chute de l’URSS :

  1. La Grande rupture (1945-1946)
  2. L’Escalade de la peur (1947-1949)
  3. Le Monde tremble (1950-1952)
  4. La Conquête (1953-1955)
  5. Le Mur (1956-1962)
  6. L’Abîme (1963-1991)

     

J’ai vu hier avec un grand intérêt sur France 4 les deux premières « saisons » de cette série qui semble avoir déjà été diffusée en novembre dernier sur France 2. Rendons grâce à la télévision publique de procéder, pour une fois, à un excellent travail de réinformation, et même de formation tout court.
Je ne m’étais, je l’avoue, jamais dit que la bombe atomique sur le Japon (Hiroshima et Nagasaki, 6 et 9 août 1945) était « en même temps »- peut-être même d’abord ( ?)  – un avertissement adressé par les Etats-Unis à l’Union soviétique : voilà ce que nous pouvons faire !… C’était, avant la lettre, le « yes we can » du président démocrate Harry Truman, qui venait de succéder à Roosevelt mort 4 mois plus tôt.
les Etats-Unis avaient écrasé l’Allemagne sous les bombes et atomisé le Japon, ils pouvaient mettre à profit leur avance nucléaire pour agir de la même façon vis-à-vis de la Russie en cas de volonté belliqueuse de sa part.
Pour nombre de pays – le film est éloquent – d’autres guerres ont succédé à celle qui venait de se terminer avec la capitulation du Japon, et les « Libération » n’ont fait que remplacer le totalitarisme nazi par le totalitarisme communiste, les camps de concentration par le Goulag, le « führer » Hitler par le « Petit Père des Peuples » Staline, avec Hô Chi Minh, et Giap, en Indochine, et le « Grand timonier » Mao Tsé Toung pour l’Empire du milieu. Rappelons d’ailleurs que cette mise au pas (de l’oie marxiste) de tous ces peuples a été réalisée sous les applaudissements de ces nouveaux « collaborateurs » qu’étaient les membres des partis communistes, leurs courroies de transmission, leurs « idiots utiles » et les intellectuels à la « Une des médias » comme Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir !

Bref, un grand bol d’air anticommuniste en ces temps d’air confiné, en attendant les épisodes suivants.

PS : vous pouvez retrouver ce « commentaire » et plus de 400 autres sur mon blog Je ciné mate.

Pour mémoire : Pourquoi ne pas profiter de ce carême cinématographique avec un nouveau tableau récapitulatif donnant, dans le désordre, un « top ten » des films vus au cinéma depuis le 1er janvier

Titre

Réalisateur

appréciation

genre

nationalité

Date de sortie

Dark Waters

Todd Haynes

Je recommande

Biopic, drame

américain

Février 2020

Le cas Richard Jewell

Clint Eastwood

Je recommande

drame

américain

Février 2020

La fille au bracelet

Stéphane Demoustier

Je recommande

Drame, justice

Français

Février 2020

de Gaulle

Gabriel Le Bonin

Un bon film, mais hagiographie

Histoire

Français

Mars 2020

Une vie cachée

Terrence Malick

Un bon film, discutable

Faits réels

Américain/allemand

Décembre 2019

Scandale

Jay Roach

Un bon film

Biopic

Américain

Janvier 2020

Sympathie pour le Diable

Guillaume de Fontenay

Un bon film

Biopic/documentaire

Français

Novembre 2019

La communion

Jan Komasa

Un bon film

Drame

Polonais

Mars 2020

Sol

Jézabel Marques

Une bonne soirée

Comédie

Français

Janvier 2020

Noura rêve

Hinde Boujemaa

Un très bon film

Drame

Tunien

Novembre 2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL