UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

A la découverte de l'homme Maurras (4) : Les changements du lieu, d'hier à aujourd'hui...

lafautearousseau se propose ici de vous faire découvrir Un patriote, nommé Maurras. Maurras est en effet inconnu du grand public, parce que volontairement ignoré par la conspiration du silence, entretenue par le Système pour lequel Maurras n'est pas "dangereux", mais "le seul dangereux", car il en a dénoncé les bases idéologiques et parce qu'il l'a remis en cause dans ses fondements révolutionnaires.

C'est donc à une sorte de feuilleton, à la découverte de l'homme Maurras, que nous allons vous entraîner, d'ici les prochaines élections municipales.

Celles-ci, nous l'avons dit, seront peut-être décisives pour l'avenir de la Maison du Chemin de Paradis, fermé aux Français aujourd'hui par le dernier Mur de Berlin d'Europe : celui, invisible, du sectarisme haineux de la Mairie communiste, qui préfère laisser fermée (en attendant qu'elle ne s'écroule ?) une belle demeure qui pourrait être intégrée au réseau des Maisons des Illustres, et devenir un centre national et international de recherches et débats intellectuels de haut niveau sur Maurras, sa vie, son oeuvre; un lieu culturel vivant et rayonnant...

Aujourd'hui : les changements du lieu, d'hier à aujourd'hui...

3363879099.jpg

Cette vue aérienne, regardée juste après la précédente photo, permet de mesurer les différences !
On voit parfaitement la maison de Maurras et son jardin, dans le quartier de Ferrières, juste en face du bord inférieur gauche du stade.

Le grand bâtiment rond sur la droite, en quatre "parties" est la nouvelle Mairie de Martigues. C'est là que nous fûmes reçus - mal - lorsque nous accompagnâmes Franz-Olivier Giesbert, qui voulait visiter la maison de Maurras avant de passer chez Ardisson.

Entre Ferrières, le quartier de Maurras, au premier plan, et Jonquières, au fond, se trouve, évidemment le quartier de "l'Île" : vous y voyez un long canal rectiligne : c'est devant ce canal que se trouve la toute petite maison natale de Maurras...


Pour le reste, dire que tout a été bouleversé, par rapport au paysage que montrait la photo précédente relèverait de l'euphémisme...

1143504338.jpg

Autre vue aérienne (ci dessus), proposée par Google, en arrivant de Marseille :

- on a d'abord, tout en bas, le quartier de Jonquières;

- puis, l'Île (la maison natale de Maurras se trouve, en gros, là où est le point noir marqué "Martigues");

- et, en haut, le quartier de Ferrières, où l'on voit le stade (en phase de pré-démolition, pour vieillissement irrémédiable) : la maison de Maurras se distingue à l'angle supérieur gauche de ce stade; c'est plutôt l'espace libre, le grand carré laissé par le jardin, que l'on voit...

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL