UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ardisson a fait un tabac chez les Insoumis...

Nous l'avons dit et redit ici plusieurs fois, et nous le redirons encore : les vrais insoumis, c'est nous, les royalistes, car nous sommes les vrais révolutionnaires, les vrais progressistes.

Et le vrai rebelle, le vrai révolté, c'est Maurras.

N'ayons pas peur des mots, comme le disait Boutang, et n'ayons pas peur de rendre leur véritable sens aux mots, de renverser les faux sens douillettement établis, hypocrites, mensongers et faux, pour tout "remettre en cause" dans ce Système, afin de tout "remettre en ordre", en France...

A sa façon et avec son style - et on n'est pas obligé d'être toujours d'accord avec lui - c'est un peu ce qu'a fait Thierry Ardisson, invité à l'Université d'été de La France insoumise pour un débat sur le service public de la télévision (photo : Ardisson rencontre Raquel Garrido).

A la suite de cela, Erwan Bruckert a interrogé Ardisson dans Le Point (24 août)...

Franchement, comme quasiment toutes les personnes à qui on en a parlé, lafautearousseau a aimé, non pas tout (Maurras d'extrême-droite, on sait que cela se dit, mais on attendait plus de culture politique chez un Ardisson !...), mais une bonne partie; et puis, la chose en elle-même : être allé dans l'arène, pour parler avec "les autres"...

Ce qui, encore une fois, ne signifie nullement adhésion pleine et entière à l'intégralité des propos du personnage, malgré tout bien confortablement et douillettement installé lui aussi (même s'il se déclare "insoumis") dans le Système, et qui est un rouage éminent de ce monde du show-biz radicalement "extérieur" à tout militant royaliste de base ...

Donc : excellent, Ardisson ? non ! Mais, d'accord avec Jean-Philippe Chauvin :  "La lecture de l'entretien avec Thierry Ardisson et fort intéressante, et rappelle aussi que le royalisme se doit de s'engager partout où il y a débat sur le bien commun."...

Voici le texte intégral de l'entretien :

Le Point : Que fabrique Thierry Ardisson aux universités d'été de La France insoumise ?
 

Commentaires

  • Je trouve très intéressants les propos de Thierry Ardisson en réponse aux questions du Point. Tout ce que je savais de lui, en dehors de son métier d'"amuseur public" télévisuel que je n'appréciais pas trop pour ne pas dire pas du tout par son côté provoquant et occasionnellement vulgaire, est qu'il était royaliste. C'était suffisamment original dans son métier pour le rendre intéressant mais, en dehors d'un effet possible de posture dans l'univers médiatique dans lequel il semble recommandé si l'on veut faire une carrière durable de se déclarer républicain à tout bout de champs, j'ignorais les fondements de ses convictions monarchiques qui apparaissent sincères, profondes et dûment réfléchies. J'apprécie en particulier son insatisfaction que le chef de l'Etat dans la France républicaine ne soit que le produit électif de 40% des votants voire beaucoup moins dans le cas d'Emmanuel Macron..
    Et, comme il le dit très justement à propos de la Reine au Royaume Uni, la fonction quasi unique mais primordiale d'un chef d'Etat est de représenter son pays et d'aimer son peuple. Aucun de nos présidents ne peut faire cela, sauf peut-être de Gaulle qui en son for intérieur était monarchique mais ne pouvait le dire haut et fort car le pays n'était pas mûr pour entendre cette vérité.
    Louis XVI a été le dernier de nos vrais rois a aimer son peuple de façon quasi-christique au point de refuser de faire couler le sang de son peuple et de perdre dans la foulée son trône et sa vie et, comble de l'ingratitude, sans que la nation lui en soit reconnaissante ...

  • Sommet de l'hypocrisie !
    Ardisson ne veut pas se faire jeter par le Système. Il n'ira donc pas vers "l'extrême droite"
    Il va vers les "insoumis", ramassis de communistes, de socialistes, d'anarchistes, de trotskistes, d'escrologistes, d'utopistes de tout poil, tous favorables au projet mondialiste, à l'islamisation, à l'africanisation, à la préférence étrangère et donc à l'invasion migratoire de la France
    Belle référence en effet !
    Encore aucun espoir de ce côté là ...………………...

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel