Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Royauté & Actualité • Le Comte de Paris à l'Express ...

L'Express du jeudi 11 avril 2019 : Grand dossier de 10 pages sur le comte de Paris, retraçant son parcours, évoquant ses perspectives et son projet pour notre pays.

A lire aussi dans lafautearousseau ...
500è anniversaire de la mort de Léonard de Vinci : le comte de Paris recevra le Président de la République à Amboise

 

Commentaires

  • Excellente idée du Prince, et surtout réalisable. A mon avis il suffirait de remplacer l'article 16 par : En cas d'évènements graves ou de situation bloquée, le Roi dispose de l'initiative référendaire., celà rassurerait les actuels tenants du système .

  • C’est tout ce qu’il à trouvé ?! Président de la V ème
    République ? Avec un pouvoir réel ? Mais Macron à tous les pouvoirs réels qu’il faut !
    Je sens que je vais devenir légitimiste.

  • Un président a des pouvoirs monarchiques mais il est un chef de partis, son élection a été financée par les oligarques dont il est l'obligé, la perspective de la prochaine présidentielle l'osède et le paralyse. Si vous ne voyez pas ce qu'un pouvoir dynastique a de substantiellement différent, je crois que l'on ne peut rien pour vous.

  • Les royalistes sont d'incorrigibles râleurs, du moins quelques-uns d'entre eux. Ne pourraient-ils devenir un peu sérieux et raisonnables ? Ce sont des anarcho-démocrates.

  • çà fait plaisir ! Il a envie de régner !
    On doit espérer qu'il y réussira mieux que son grand-père ,bien que notre France soit-à tous points-de-vue-dans le mauvais état, dans lequel la plonge le système républicain-aussi stupide qu'inefficace-, Les partis, finalement, ne cherchent que des places, et y rester le plus longtemps possible !
    De Gaulle,très maurassien à l'origine-comme toute sa famille-aurait dû et pu faire mieux, mais il en été empêché par ses amis politiques du RPR,qui tenaient à leurs places......,c'est cela la république.......des copains......et des élections..!...et le peuple français serait enchanté d'avoir une figure emblématique à sa tête !
    Préfère-t-il vraiment un Hollande ou un Macron qui les mènent dans le mur de l'inconnu ,et même du déclin prévisible ?

  • La démocratie, c'est l'envie (Proudhon).
    L'envie des places, des prébendes, des fromages gagnés de haute lutte dans la course périodique au pouvoir.

    Le pire ennemi du roi c'est La Casta !

  • Décidément , ce Proudhon a vu clair .

  • En l'état actuel ou est l a France, notre France, il est venu le temps pour que tous les Français retrouvent leurs racines historiques et leur dignité, en finissent de rejeter leurs propres ancêtres pour de l'argent.

    D'un coté les bons élèves des grandes écoles d'administration de la république ne voient la société Française qu'à travers le miroir de la mondialisation. Certes ils ont de l'avance sur les travaux internationaux informatisés. Mais ils n'ont pas la science absolue, ils sont dans l'erreur, technique et sociale. Un seul exemple le moteur diesel.....Laissons aux ingénieurs le choix de leur génie!

    A l'autre bout de l'échiquier, les Gilets jaunes sont la représentation visible du malaise social d'une France en panne d'idée constructive. Il est facile de voir que la caste qui se croit privilégié par la mondialisation ne cesse de demander de l'argent aux plus démunis, Alors, la grande majorité des gens voit s'approcher la misère.

    Mais tout n'est pas qu'argent. Il manque notre morale chrétienne, il faut que se soit un cardinal Africain qui nous le rappelle. Alors la France moyenne, celle qui a profité des trente glorieuses, au temps bénis ou il y avait encore du travail et quant encore ce dernier donnait une palace sociale aux travailleurs doute et s'inquiète. Là est le danger.

    Après un long sois disant débat, on réentend sur les ondes les fables récitées des "Macroniens", Ces balivernes scolaires apprises par coeur énervent les Français

    La France et les Français ont besoin d'humain, de charité Chrétienne puisque c'est notre histoire, Ils ont besoin d'un projet de société qui les rassurent sur le devenir de leurs enfants. On peut douter que Napoléon le petit petit envisage de donner le champs au Prince de France, à moins qu'il est eu une vision prophétique!

    On peut penser à une autre république , royale cette fois, nous copions les Anglais, pourquoi pas, du moment ou la France dans l'Europe y trouvera le bonheur.

  • Oui, "çà fait plaisir ! Il a envie de régner !". Patrick Haizet exprime ce que ressentent d'instinct les royalistes de toujours. C'est ce qu'auraient dit Maurras, Boutang et leurs compagnons. IL a envie de régner ! Vive lui !
    .

  • La citation de la phrase de Monsieur le Comte de Paris inscrite en exergue de l'article de LFAR reprend l'idée déjà exprimée par le Prince dans son article publié le 6 octobre 2018 par le Figaro. Il se place ainsi dans une suite logique et historique des idées du Général de Gaulle. Divers commentateurs à propos de la 1ère mouture de la Constitution de 1958 (avant sa modification par référendum en 1962 du mode d'élection du président de la république au suffrage universel) ont écrit que le Général de Gaule monarchiste de cœur et de raison souhaitait en son for intérieur en 1958 une constitution pour la 5ème République qui laisse ouverte la possibilité de remplacer le président de la république par un roi sans bouleverser par ailleurs la répartition des autres pouvoirs, lorsque les conditions seraient réunies dans le cœur des Français si cela pouvait advenir un jour. L'idée est de remplacer un président éphémère et inévitablement clivant par un roi arbitre, le Roi désigné selon les règles de la dévolution dynastique, tout en maintenant par ailleurs l'existence et le fonctionnement de la démocratie dans la tradition parlementaire française. Le souhait d'une démocratie décentralisée ouvrant plus de liberté et d'initiative aux territoires me semble tout à fait en ligne avec la restauration du roi dans notre pays.

Écrire un commentaire

Optionnel