UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rire ou sourire un peu ... même s'il n'y a pas vraiment de quoi

Ce sera dur !

Commentaires

  • Malgré l'interdiction de publier sur d'autres groupes, et donc la censure implacable qui nous gêne, le communiqué hebdomadaire de fb vient de tomber : "Les publications de lafautearousseau royaliste ont atteint 40K2 personnes cette semaine et généré 19K8 interactions".
    C'est notre 2ème meilleur chiffre, après celui du dimanche 23 décembre : 73K5 de personnes et 15K5 d'interactions.
    Et cela, répétons-le, malgré la censure permanente, qui ressemble si fort à une tentative d'étranglement...
    Merci à tous pour votre fidélité et votre confiance !

  • Merci pour vos articles très intéressants et fort fouillés. Par contre, pouvez-vous m'éclairer sur la censure gouvernementale que vous dénoncez.
    Merci à vous
    F.. Xavier de Prat

  • Succès MERITE vu la qualité de vos articles. Bravo et bonne continuation

  • Oui, bravo, mais est-il indispensable de jargonner en kilos ? Cela ne vous donnera pas davantage de poids ni de lisibilité !

  • -Les Gilets jaunes sont ce qui reste des Français après qu’ils ont perdu toute foi en leur pays, la société, leurs institutions, leurs gouvernants, leurs syndicats, en les autres, en eux-mêmes, en l’avenir, pouvait-on lire dans l'exellant POLITIQUE MAGAZINE.

    C’est vrai : les Gilets Jaunes sont ce qui reste des Français quand ils ne parviennent même pas à vivre à peu près décemment, et qu’ils n’ont plus que la colère et la révolte pures. En présence de ce mouvement, toutes les logiques idéologiques, politiques et morales se cassent le nez.

    Car en définitive, les Gilets Jaunes ne sont ni un mode de lutte nouveau, ni une résurgence du poujadisme, du boulangisme, des ligues des années 1930, ni une manifestation quelque peu spectaculaire du populisme. Ils sont l’image d’un peuple qui souffre, se sent sacrifié et méprisé, et ne parle que pour exprimer son désarroi, sans même formuler de revendications claires et sans souscrire en rien à quelque projet de société. Un peuple au pied du mur, au bout du rouleau, réduit à sa plus simple expression.

    Notre sémillant président pouvait-il le comprendre ? Son discourt de présentation des Voeux de fin d'annèpe, il l'a fait... debout !

    -L’enjeu de ce discours, c’était de relancer le logiciel, de montrer qu’il tient le cap et que rien ne l’arrêtera ! décrypte Arnaud Benedetti, professeur-associé à la Sorbonne, auteur de LE COUP DE COM’ PERMANANT (éditions du Cerf).

    Il faut se le mettre dans la tête : il ne s’arrètera pas. Emmanuel Macron se croit investit d’une mission. Les loges lui ont fait croire qu’il était l’homme Providentiel chargé de « réformer » la France dans un sens judéo-maçonnique, avec sa République révolutionnaire et sionisée qui en est la caricature la plus grotesque, avec son hymne national aux accents meurtriers et sanguinaires indignes d’un peuple chrétien nourri pendant treize siècles de l’enseignement et des exemples de Notre- Seigneur Jésus-Christ, mais en parfaite harmonie avec la mentalité révolutionnaire et celle de Chrétiens apostats ou incohérents.

    Les réactions des Gilets Jaunes à ce nouveau discours, toutes négatives, montrent qu’il ne les a pas convaincus. D’aucuns affirment que les Français auront toutes les peines du monde à se convertir au nécessaire modèle socio-économique à dominante écologique, défendu par Macron, et voient là l’origine de la révolte des Gilets Jaunes. Mais ce que voient nos compatriotes, c’est qu’après les avoir sacrifiés à la société du profit, on les sacrifie à la reconversion écologique de cette dernière, et, qui plus est, au moment où ils n’ont plus rien pour vivre, pas même l’espérance. Et le tout pour un discours convenu de politiciens euro-mondialistes islamisants qui refusent de les comprendre.

    Que Macron prenne garde : de cette nouvelle exigence risque de sortir quelque chose de terrible. Le peuple de France ne peut disparaître dans un trou noir.

  • Bonjour, Excellente analyse ... Notre France est en cours de liquidation : les socialistes ont bien travaillé depuis le mythe pas si errant que ça : pour flatter ceux qui ont été séduits par leur idéologie, basée sur la facilité, l'assistance, bref un laxisme de cacou, ils ont tout, ou presque, lâché !
    Ceci aux frais, d'abord des contribuables, des entreprises, ensuite par la voie des emprunts qui nous conduisent à ce qui semble être bien proche de la faillite !
    Sous couvert de diverses formes de participations ou investissement, outre les emprunts, la France est vendue par petits bouts, notamment à des investisseurs des pays du Golfe, riches, relevant de l'Islam, et qui s'y prennent très bien au plus haut niveau pour nous faire accepter, et nous envoyer des Mahométans de tous pays qu'ils se gardent bien de recevoir eux-mêmes ... Mais c'est vrai que Charité et Amour ne font pas partie de leur religion !
    Enfin, c'est la forme moderne du "cheval de Troie".
    Souriez Français de cœur, vous êtes en train de perdre votre identité profonde, et si vous râlez trop ou trop loin, il y a des blindés pour vous calmer, et protéger le "POUVOIR" (que nous avons d'ailleurs bien mérité !!!

  • Bonjour, Excellente analyse ... Notre France est en cours de liquidation : les socialistes ont bien travaillé depuis le mythe pas si errant que ça : pour flatter ceux qui ont été séduits par leur idéologie, basée sur la facilité, l'assistance, bref un laxisme de cacou, ils ont tout, ou presque, lâché !
    Ceci aux frais, d'abord des contribuables, des entreprises, ensuite par la voie des emprunts qui nous conduisent à ce qui semble être bien proche de la faillite !
    Sous couvert de diverses formes de participations ou investissement, outre les emprunts, la France est vendue par petits bouts, notamment à des investisseurs des pays du Golfe, riches, relevant de l'Islam, et qui s'y prennent très bien au plus haut niveau pour nous faire accepter, et nous envoyer des Mahométans de tous pays qu'ils se gardent bien de recevoir eux-mêmes ... Mais c'est vrai que Charité et Amour ne font pas partie de leur religion !
    Enfin, c'est la forme moderne du "cheval de Troie".
    Souriez Français de cœur, vous êtes en train de perdre votre identité profonde, et si vous râlez trop ou trop loin, il y a des blindés pour vous calmer, et protéger le "POUVOIR" (que nous avons d'ailleurs bien mérité !!!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL